AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

  You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 31/12/2016
≡ messages : 506
≡ points : 1069
≡ avatar : Olly Alexander
≡ crédits : Cat eyes & EXORDIUM.
≡ comptes : Ruben le perché ! 8D, Rory le... la...le... La personne à genre aléatoire & Opium le bibliothécaire qui fait "chhht"
≡ disponibilité rp : (4/3 topics en cours) - Attends, attends, c'est chaud là !
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Etudiant & employé d'un fast food
≡ pouvoir(s) : Empathie & Influence émotionnelle
MessageSujet: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Mer 18 Jan - 22:06

Son réveil avait oublié de sonner… Eden en était persuadé ! C’était un complot de son téléphone contre lui ! ça n’avait rien à voir avec sa nuit trop courte. En même temps, il n’y pouvait rien si la soirée d’hier avait été fort rentable dans la boîte de strip-tease et qu’il avait dû y rester plus longtemps que prévu. Seulement, il avait raté le dernier métro l’approchant au plus près de l’institut. Il avait galéré à rentrer, marchant comme un con dans la nuit, frigorifié parce qu’il n’avait qu’une petite veste. Alors… Ouais, c’était un complot de son réveil s’il ne s’était pas réveillé ! C’était aucunement sa faute ! Il avait passé ses fringues à la va vite sans regarder ce qu’il passait. Il n’avait pas le temps de réfléchir. Mais même en zappant l’étape coiffure, il n’arriva pas assez vite dans sa salle de classe. La porte se fermant sous son nez. Le laissant comme un con dans le couloir, pas coiffé, dans un short un peu trop court pour aller en cours et avec un tee-shirt à paillettes. Ok. C’était peut-être pas une étape à griller le choix de la tenue. Il fit donc demi-tour un peu moins vite, s’arrêtant pour prendre un café bien chaud dans une machine. Il sortit sous le préau. Et se figea. Manquant presque de faire tomber son café. Wow. Il était en train de rêver là ? Ce mec… Enfin, c’était pas… ? Il s’approcha assez peu discrètement, son regard fixé sur l’homme.

Mais non, il était sûr de lui ! Bon sang ! C’était Gustav. LE Gustav. Celui dont il avait vu tous les films pour s’apprendre à être sexy. Parce que paraître sexy quand on a jamais dépassé le stades des roulages de pelle, ce n’est pas simple. Alors, il s’était beaucoup documenté pour le travail. En navigation privé sur son navigateur internet. Et non, il n’avait pas fait exploser les action de kleenex en bourse, parce qu’il regardait ces film-là… Comme un documentaire ? C’était un peu bizarre dit comme ça, mais pas loin de la vérité. Il n’était pas franchement excité par les même choses que le commun des mortels apparemment. Mais Gustav ! Ce type… Il avait l’air super… Fort dans son domaine. Et il passait tellement bien à la caméra. Et pas que sur les gros plan sur son appareillage alors… Wow. Il avait copié ses regards pour avoir l’air sexy ténébreux pendant ses strips ! Alors… Il continua d’avancer, le sourire aux lèvres, mais un peu intimidé quand même.

Bonjour… Euh… Excusez-moi… Mais… Vous êtes vraiment… Enfin… Vous êtes…?

Bonjour, vous êtes bien le mec qui tringle à tout va sur les sites porno ? On avait vu mieux comme phrase d’accroche. Mais… Il n’y avait aucun doute possible. Surtout avec ces tatouages si jolis ! C’était forcément lui. Et Eden ne put s’empêcher d’avoir une pointe d’admiration dans le regard. Il devait son job à ce mec ! Enfin au travail et à d’autres modèles aussi mais… Quand même ! Gustav !

Aussi étrange que ça puisse paraître… Je crois que je voudrai vous remercier… Pour votre… travail !” dit-il avec un sourire un peu gêné et étrangement timide.

Je suis presque ce qu’on pourrait appeler un fan alors… Enfin… J’ai vu tous vos films… Enfin je crois… Je parle pas danois alors des fois c’était pas facile de vous trouver ! J’adore quand vous avez ce regard-là !

Il mima avec conviction un regard ténébreux.

Ou ce geste là ! Il est super sexy !

Il repoussa ses cheveux en arrière, mais sa main resta coincé dans un noeud, ce qui lui arracha un couinement.

Enfin sur vous, il est vachement sexy… Sur moi, ça marche pas sans démêlant…

Il rigola, oubliant sa gêne en même temps que sa crédibilité sans doute…

_________________

LET ME FEEL
YOUR EMOTION
LET ME FEEL
YOUR DEVOTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t72-eden-we-get-what-we-dess http://godsxmonsters.forumactif.com/t78-eden-noting-s-gonna-hurt-me-with-my-eyes-shut
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 11/01/2017
≡ messages : 176
≡ points : 685
≡ disponibilité rp : yup !
≡ métier : Acteur X et surveillant à l'institut
≡ pouvoir(s) : Force surhumaine et électrokinésie
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Mer 18 Jan - 22:11

Le réveil mal de crâne inclus, ça n'était pas la façon la plus sympa de débuter une journée. Le réveil hurlant non plus. Putain... c'était quoi ces gens qui foutaient des trucs abominables en sonnerie ? Et... en fait... la bonne question était : c'était qui ? Gustav se redressa, essayant de remettre les choses en ordre. Il ne se souvenait plus totalement de la veille. Il avait un peu abusé sur la boisson. Chose qu'il ne se permettait pas trop, habituellement. Surtout quand il bossait. Mais... il s'était laissé convaincre et ... Il sourit au mec à côté de lui. Il était plutôt mignon. Mais il ne se souvenait pas vraiment de ce qu'ils avaient fait la veille. Pas qu'il ait vraiment un doute, ceci dit... Il aurait préféré avoir quelques souvenirs tout de même. Et moins mal au crâne, bordel !

Heureusement, il ne sortait jamais sans des fringues de rechange. Une bonne douche et un doliprane plus tard, il était presque d'aplomb. Fallait pas qu'il déconne trop quand même, il ne bossait pas depuis longtemps et il n'avait aucune envie de se faire virer ! Un peu à la masse quand même, il parvint à arriver au boulot avant que les élèves n'arrivent. Et attendit patiemment qu'ils soient tous dans leurs salles de classe pour pouvoir se permettre un petit café et une clope dans la cour.

D'un coup d'oeil, il surveillait les quelques élèves dans la cour pendant qu'il lisait ses messages sur son téléphone. Jusqu'à ce qu'un élève s'approchant un peu trop le fasse relever le nez de son téléphone. Il avait l'air un peu perdu et... Gus pencha un peu la tête en l'entendant. Euh... il n'était pas certain de ce qu'il sous entendait là mais...

"Je suis surveillant oui..."


Assura-t-il directement, sans être passé à côté de l'éventualité que le garçon l'ait dévisagé pour une autre raison. Vu son regard... Mais avec un peu de chance, ça éloignerait les soupçons de l'autre. Avec un peu de chance. Et beaucoup d'esp...

Bon. Ok. L'espoir s'envola en même temps que sa clope qu'il écrasa du bout du pied. Merde. Habituellement, il aimait plutôt bien qu'on le reconnaisse. Pour quelqu'un comme lui qui assumait totalement ce qu'il faisait et qui appréciait ça, c'était flatteur. Il aimait toujours savoir que des mecs avaient aimé ses performances. Sauf qu'ici, il préférait franchement que ça ne se sache pas. Le directeur de la Westchester n'avait pas vraiment l'air d'un type branché porno gay et... s'il tenait à la réputation de son établissement, il préférait sûrement ne pas avoir un surveillant qu'il était possible de trouver à poil et en pleine action en trois clics de souris... Il se mordilla la lèvre et passa la main dans ses cheveux, surveillant les environs. Heureusement, il n'y avait personne. Alors après tout, il pouvait bien apprécier ce petit moment de gloire avant de régler le problème, non ?

Parce que franchement... au-delà de l'embarras par rapport à son boulot, c'était plutôt amusant. Ce mec là n'avait pas trop l'apparence des types qui venaient l'aborder habituellement. Le décalage était flagrant entre ses mots et son attitude.. Quand à savoir ce qu'il avait derrière la tête.. ça restait encore à voir.

"Bon... et bien puisque tu m'as reconnu... Je suis content que ça te plaise. C'est toujours un plaisir de rencontrer des fans."

Et ça, c'était sincère. La reconnaissance, ça faisait toujours du bien. Même s'il n'avait pas le moindre doute quand à ses compétences dans le domaine, c'était toujours plus concret lorsqu'il pouvait rencontrer les gens.

Et il n'y a que mes premières vidéos qui sont sans doublage, en danois.. C'est pas les meilleures, crois-moi... On a tous débuté un jour. Mais je pense qu'il vaut mieux se faire plaisir avec les plus récentes."


Il ne put s'empêcher de sourire. Habituellement, on le complimentait pour autre chose que son regard ou la façon dont il remettait ses cheveux en arrière. Vraiment autre chose. Et c'était bien moins délicat.

"Ce geste-là tu veux dire ?"


En passant sa main dans ses cheveux en arrière, son regard fixé sur le brun. L'air sérieux, prétendument sexy fit rapidement place à nouveau à un sourire amusé.

"Ça serait un plaisir de discuter plus longtemps avec toi mais ici.. ce n'est pas vraiment l'endroit idéal. Tu es libre ce soir ?"

Demanda-t-il en jetant un coup d'oeil au loin apercevant des adolescents en train de jouer. Ouais, c'était déjà pas bien à son avantage d'être repéré par ici mais carrément d'en discuter, il ne souhaitait pas que ça dérape. Et puis pour être honnête, il n'oubliait jamais vraiment la possibilité de passer de la discussion du concret et là, plus clairement encore, c'était impensable en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 31/12/2016
≡ messages : 506
≡ points : 1069
≡ avatar : Olly Alexander
≡ crédits : Cat eyes & EXORDIUM.
≡ comptes : Ruben le perché ! 8D, Rory le... la...le... La personne à genre aléatoire & Opium le bibliothécaire qui fait "chhht"
≡ disponibilité rp : (4/3 topics en cours) - Attends, attends, c'est chaud là !
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Etudiant & employé d'un fast food
≡ pouvoir(s) : Empathie & Influence émotionnelle
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Mer 18 Jan - 22:13

Surveillant ? Oh… C’était assez cool d’avoir un surveillant aussi connu… Enfin connu. Enfin… Eden avait cru qu’il venait de faire une grosse bourde d’un coup. Mais en fait, non. Le grand danois confirma qu’il l’avait bien reconnu !  Tout de même ! Eden avait une bonne mémoire des visages. Et puis, il avait vraiment mis au ralenti certains passages de ses films pour comprendre l’essence même de “comment faire bander un mec en un temps record”. Et ça avait fonctionné ! Bon, il avait aussi maté un paquet de vidéo de strip-tease. Du burlesque au plus traditionnel. Il avait analysé, et compilé les informations très pragmatiquement. Sans doute que son talent de strip-teaser serait encore meilleure si sa sensualité lui était propre. Mais bon, copier les autres ça avait marché plutôt bien jusque là.

Oh ! C’est surtout que j’ai tout appris avec vous pour les regards sexy ! Normal que je sois fan !” répondit-il avec un grand sourire.

Oui, pas sûr que le public standard retienne les regards ténébreux. Mais lui, c’était franchement ce qu’il avait trouvé de plus intéressant chez ce grand tatoué. Et ses tatouages aussi ! Il avait commencé les tatouages peu après d’ailleurs. Coïncidence ? Sans doute un peu, mais bon… Voir que ça rendait si bien en vrai sur cet homme, ça lui donnait presque envie de se faire tatouer tout le bras ! Sauf qu’il avait pas les muscles qui allaient avec. Disons que les siens étaient bien plus fins.

J’ai pas vraiment fait attention à la chronologie mais on peut savoir au nombre de tatouages ! Ils sont super jolis d’ailleurs !” rigola-t-il à la remarque. “Et puis le danois ça sonne assez sexy alors…

Wow… Le petit brun resta un peu scotché par le regard de l’autre, son geste. Wow. Wow. Wow ! Il comprenait un peu mieux l’effet que ça faisait aux autres quand il l’imitait ! Parce que là, c’était carrément à frissonner. Cet homme avait vraiment un charisme super développé. Un charme fou. Bon, n’allez pas croire qu’Eden avait le coup de foudre, mais il trouvait que cet homme avait un certain magnétisme ? Encore plus qu’à l’image.

Ah… Euh… Oui, carrément celui-là… Il rend encore mieux en vrai….

Le petit brun comprit assez vite qu’effectivement, ce n’était peut-être pas le lieu pour discuter des talents secrets du grand tatoué. Ni de pourquoi ça avait tant aidé l’étudiant. Alors il acquiesça avant de se reprendre secouant négativement la tête.

Merde… Euh pardon… C’est qu’en fait, je travaille, jusqu’à 22h… Mais après on pourrait boire un verre ?

Il fouilla dans son sac sortant un carnet de note, il en déchira une feuille et griffonna l’adresse de son lieu de travail, puis son numéro. Il tendit la feuille au grand brun.

Du coup, je vous dis à ce soir ? Et… Bon courage pour la surveillance !” dit-il avec un sourire rayonnant et un clin d’oeil amusé.

Il s’éloigna tranquillement. Il termina vite son café et retourna dans sa chambre pour se changer et se doucher aussi. Histoire que ce ratage de réveil n’empiète pas sur son hygiène. Et puis il enchaîna les cours. Jusqu’à repartir de l’école en vélo. Il arriva pile à l’heure dans le bar à strip-tease où il officiait. Ses collègues étaient plutôt sympathiques. Plus de filles que de mecs. Mais hey, la maison offrait toutes les possibilités. Eden satisfaisait autant hommes que femmes avec ses danses. Il savait ce qui plaisait aux uns et aux autres. Mais peut-être un peu plus souvent des hommes, son physique de jeune minet devait plus leur plaire qu’aux femmes qui cherchent souvent plus une virilité massive. Enfin bref. La soirée se passa habituelle dans toute son anormalité.

Son service touchait à sa fin quand il le vit passer la porte. Oh… Il n’avait pas prévu que le beau tatoué entre sur son lieu de travail. Il était un brin surpris. Mais cela n’allait pas lui faire perdre son professionnalisme. Il termina la danse qu’il avait entamé sur le podium aux côtés de ses collègues. Le regard rivé sur le tatoué quand il ondulait le bassin de façon provocante ou lorsqu’il devait dédier un regard sexy à quelqu’un. Peut-être pour montrer qu’il avait bien appris la leçon. Il s’éclipsa dès qu’il le put, rejoignant l’homme au bar. En boxer à paillettes, le visage un peu maquillé aussi.

Vous êtes en avance….” souffla-t-il en se posant à ses côtés au bar. “Je vous offre un verre ?

Il interpella le barman pour commander sa consommation -sans alcool malgré le nom de cocktail-, et invita l’homme à commander ce qu’il voulait.

La danse vous a plu ?” demanda-t-il curieux et un peu taquin aussi, le regard malicieux.

_________________

LET ME FEEL
YOUR EMOTION
LET ME FEEL
YOUR DEVOTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t72-eden-we-get-what-we-dess http://godsxmonsters.forumactif.com/t78-eden-noting-s-gonna-hurt-me-with-my-eyes-shut
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 11/01/2017
≡ messages : 176
≡ points : 685
≡ disponibilité rp : yup !
≡ métier : Acteur X et surveillant à l'institut
≡ pouvoir(s) : Force surhumaine et électrokinésie
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Lun 30 Jan - 23:03

Woh. Il avait déjà vu pas mal de fans mais ... quelqu'un qui prétendait tout avoir appris avec lui... Il faudrait qu'il lui explique quand même un peu. Que c'était de la comédie et tout. Parce que pour certains, ça n'était pas si clair que ça lui semblait à lui... Et visiblement, pour ce blond là... ce n'était pas certain.

Putain. Le petit blond avait vraiment l'air d'avoir envie de le choper. Pas que Gustav soit contre l'idée, il aimait bien les petits mignons, au moins autant que les moins petits mais... c'était quand même rare que les gens y aillent de manière aussi directe. Surtout les élèves. Et dans ces couloirs, c'était tout de même un peu gênant. On n'était jamais vraiment à l'abri d'une paire d'oreilles qui traîneraient dans les environs.

"Ça me fait plaisir que tu trouves ça sexy..."


C'était pas ce qu'on lui disait habituellement sur sa langue natale. Mais avant que la conversation ne devienne encore plus gênante étant donné le contexte, Gus décida de proposer au blondinet de se revoir. Hors d’ici. Parce que vraiment, il ne tenait pas à perdre son boulot ou à subir des menaces et remontrances pour une conversation qui risquait de déraper un peu trop. Et puis hors de l’établissement, il faisait bien ce qu’il voulait avec les élèves majeurs. Sans trop de surprise, le blondinet accepta l’invitation et Gus hocha la tête pour confirmer l’heure avant d’attraper le papier.

« Bon courage à toi pour les cours. »


Dit-il simplement avant de s’éloigner de son côté, retourner à ses mouto… ses élèves. Le nom du bar ne lui était pas inconnu mais Gustav ne parvenait pas vraiment à le remettre. Jusqu’à ce qu’il arrive face à la devanture. Oh. Un bar de strip-tease…. Alors non, il ne s’attendait tout de même pas à ça de la part d’Eden. Décidément, ce dernier était surprenant. Vraiment. C’était là qu’il bossait ? Gustav passa la porte, amusé. Il n’avait pas été dans un endroit pareil depuis bien longtemps. Le spectacle, c’était lui qui le faisait, derrière les caméras. Il passait beaucoup de temps à regarder les shootings des autres mais peu à regarder du spectacle vivant. Et… son regard ne tarda pas à croiser celui du blondinet. A glisser sur son corps, au moins aussi amusé qu’intéressé. Il se rinça l’œil quelques minutes, le regardant danser avec grâce jusqu’à ce que le spectacle se termine. C’était plutôt sympa, même s’il déplorait la présence de nombreuses strip-teaseuses. Ca ne l’intéressait pas des masses. Mais… bah… il faisait abstraction.

« Je n’aurais pas aimé manquer ça… »


Répondit-il avec un sourire, le regard attiré par le boxer qui brillait de mille feux. Il n’avait jamais porté de truc aussi kitsch et ce n’était pas faute d’avoir testé de nombreux trucs tordus.

« C’est volontiers pour le verre. Une bière pour moi. »


Commanda-t-il. Il ne voulait pas commencer trop trash, d’autant qu’il n’avait pas grand-chose dans le ventre. Le soir, c’était protéines et c’est tout. C’était la base pour conserver sa musculature.

« La danse était pas mal.. t’aurais dû me prévenir, je serais venu plus tôt pour profiter du spectacle un peu plus longtemps… »


Il attrapa leurs deux verres et s’avança vers une table, non sans jeter des regards noirs aux hommes qui voulaient s’approcher d’eux. L’avantage de sa musculature, c’était aussi de pouvoir repousser la plupart des emmerdeurs d’un simple regard. Pratique, dans ce cas précis. Car si Gustav n’avait rien contre l’idée de partager, là il préférait avoir le blondinet pour lui tout seul. Faudrait pas que trop de choses deviennent publiques quand même…

« J’ignorai que tu bossais ici… c’est pas banal comme petit boulot. Mais tu portes plutôt bien le boxer à paillettes, je tiens à le dire ! »

Dit-il en s’installant aux côtés d’Eden, sur la banquette. Les tables étaient tournées vers la scène de danse, même si le spectacle était terminé. Mais ça permettait d’être côte à côte.

« Tu t’en sors pas mal… tu es sûr que j’ai encore des choses à t’apprendre ? »


Demanda-t-il avec un sourire en coin, plein de fausse modestie. Oh, bien entendu, il ne doutait pas qu’il pourrait lui apprendre beaucoup de choses. Avec ou sans boxer. Mais… ça faisait partie du jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 31/12/2016
≡ messages : 506
≡ points : 1069
≡ avatar : Olly Alexander
≡ crédits : Cat eyes & EXORDIUM.
≡ comptes : Ruben le perché ! 8D, Rory le... la...le... La personne à genre aléatoire & Opium le bibliothécaire qui fait "chhht"
≡ disponibilité rp : (4/3 topics en cours) - Attends, attends, c'est chaud là !
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Etudiant & employé d'un fast food
≡ pouvoir(s) : Empathie & Influence émotionnelle
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Mar 31 Jan - 22:49

Pas aimé manquer ça ? Il y allait pas un peu fort le surveillant, là ? C’était pas si exceptionnel que ça ce qu’il avait vu. Clairement une danse de routine. Rien de si extravagant. Eden préférait les effeuillages plus exotiques. Ou plus intimes. Même si au fond, ça n’avait rien d’intime. C’était plus comme monter sur scène. Alors, oui, il sentait l’envie des clients, mais il n’y aurait jamais rien entre lui et les client. Donc, ça le gênait pas tant que ça. Il fallait juste pas qu’ils lui mettent une main au cul. S’ils faisaient ça, ou pire, c’était panique à bord. Il avait déjà mordu un client une fois. Et la direction lui avait dit qu’il avait bien fait alors…

En faites pas trop, c’était pas génial comme danse-là…” dit-il en rigolant un peu.

Il capta le regard vers… Sa tenue. Il savait pas trop comment interpréter. Alors, il préféra ignorer la question du “il regarde quoi précisément là ?” Il rit un peu plus en l’entendant, clignant nerveusement des yeux. Il avait pas trop l’habitude des compliments. Et puis… C’était fucking Skovgaard quoi !

Je pensais pas que ça vous intéresserait à ce point…” lâcha-t-il un peu gêné. Sans trop savoir ce qui le gênait d’ailleurs. Trop de compliments ? Sans doute.

Il suivit le grand tatoué. Non sans remarquer l’effet dissuasif qu’il avait sur les autres clients. Wow. C’était génial. Il voulait pouvoir faire fuir les relous pareil ! Mais… La différence était flagrante entre lui et Skovgaard : les muscles. Beaucoup de muscles. Beaucoup de très beaux muscles saillants et virils et sexy. Le mec sexy musclé à côté de la crevette de compèt’ quoi. Y’avait pas photo. Il s’assit donc, et commença à siroter son mélange coco-orange-ananas, une vraie tuerie. Il sourit à sa remarque sur le boulot. Il haussa les épaules.

Votre second boulot aussi est pas hyper banal… Vous savez ce que c’est, non ? Et puis, franchement, ça paie pas mal… Et c’est moins dangereux que faire des frites au MacDo quand on est pas très doué en cuisine… A choisir… Enfin, mon choix a été vite fait !

Il rigola. C’était un peu gênant d’avouer qu’on préférait tortiller des fesses que bosser dur pour payer ses études. Des fois… Il se sentait un peu tire au flanc en un sens, mais il oubliait vite ses scrupules. Il n’y a pas de sots métiers, non ? Et puis, il allait pas faire sa vie là dedans, c’était juste le temps des études ! Il tourna la tête vers l’homme, appuyant sa joue sur sa main, son bras appuyé sur la table. Grand dieu, il était quand même en train de boire un verre avec Skovgaard. Sasha allait jamais le croire. Haha.

Merci… J’ai un bon feeling avec les paillettes en général !” plaisanta-t-il amusé.

La seconde question, lui fit hausser un sourcil.

“Arrêtez, vous dites ça juste pour que je vous fasse mousser en disant que vous êtes un sex-symbol et que vous pourrez toujours m’apprendre des trucs ! Et ce serait même pas dur ! Moi, j’fais que danser… J’ai aucune compétence dans votre domaine… Mais genre… Vraiment aucune. Sans vous j’arriverai même pas à avoir l’air sexy.”

Il s’arrêta, se rendant compte que sa phrase était bizarre. Et tiltant peut-être un peu la situation.

“Vous… Vous êtes en train de me draguer en fait ?” demanda-t-il incrédule, clignant nerveusement des yeux, ce tic qui ne le quittait jamais plus de cinq minutes.

_________________

LET ME FEEL
YOUR EMOTION
LET ME FEEL
YOUR DEVOTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t72-eden-we-get-what-we-dess http://godsxmonsters.forumactif.com/t78-eden-noting-s-gonna-hurt-me-with-my-eyes-shut
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 11/01/2017
≡ messages : 176
≡ points : 685
≡ disponibilité rp : yup !
≡ métier : Acteur X et surveillant à l'institut
≡ pouvoir(s) : Force surhumaine et électrokinésie
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Dim 5 Fév - 0:38

C'était marrant, Eden semblait vachement plus gêné maintenant qu'il n'était plus en train de danser. Gus souriait, amusé de le voir embarrassé alors qu'ils parlaient de sa prestation. Il n'avait pourtant pas à rougir. Ce n'était pas la meilleur danse qu'il ait vue jusqu'alors mais il se débrouillait quand même bien. Et vu le regard lubrique des autres hommes à la ronde, il ne devait pas être le seul à le penser.

"Bien sûr que ça m'intéresse."


Répondit-il alors qu'ils s'installaient à la table, sans aller jusqu'à expliciter totalement sa phrase. Parce qu'Eden semblait déjà un peu gêné. Peut-être que c'était de trop de préciser tout de suite que tout ce qui touchait de près ou de loin à la sexualité masculine l'intéressait. Mais c'était hautement sous entendu. Ils trinquèrent avant que Gus ne commence à boire.

"J'suis plus étudiant moi. C'est pas un petit boulot, ce que je fais. Le petit boulot, c'est de surveiller à l'institut. C'est un peu différent."

Répondit-il simplement mais avec assurance. Il n'aimait pas qu'on sous estime son boulot. Le porno, c'était toute sa vie. Il n'avait absolument pas la vocation de devenir surveillant. Seulement la complexité des contrats et tout ce bordel en avaient décidé ainsi. Mais ça n'avait rien de secondaire. Il n'avait jamais vu le porno comme un moyen de financer... quoi que ce soit. Ou en tout cas pas plus que n'importe quelle carrière sérieuse.

Gustav leva un sourcil en voyant le brun se justifier et tenter de repousser ses compliments et sa fausse modestie. Il ne savait pas trop comment prendre le fait que l'autre pense être sexy grâce à lui. Vraiment pas. C'était la première fois qu'on lui disait un truc comme ça et pourtant, des trucs tordus, on lui en avait sorti un sacré nombre. C'était fou le nombre de gens qui prenaient le porno comme de l'enseignement sexuel et qui prenaient les performances d'acteurs comme des objectifs à atteindre.

"T'es pourtant le premier à savoir que c'est pas vraiment la même chose, ce que tu fais et ce que je fais.. Je danse rarement quand même. Mais c'est toujours un plaisir d'entendre que je suis un sex-symbol, même quand on me démasque !"

Plaisanta-t-il. Les compliment, ça faisait toujours plaisir à tout le monde, de toute façon. Et pour lui qui avait rarement l'occasion d'être confronté directement à son public, c'était toujours une vraie satisfaction. C'était une chose de savoir qu'on faisait tourner l'industrie du kleenex et du sopalin, c'en était une autre d'être confronté à ses fans.

"Tu te dévalorises beaucoup je trouve. Tu veux que je te dise que t'es un sex-symbol aussi ? Je pense pas que t'aies besoin de moi pour être sexy, même si ça me fait plaisir de l'entendre."

Et ça, c'était sincère aussi. Le plus jeune avait l'air un peu gêné, c'est vrai. Et il n'était certainement pas aussi bien foutu que lui. Faut dire, il ne faisait sûrement pas autant de musculation. Mais il restait agréable à l'oeil et ça n'avait rien à voir avec lui ou sa façon de jouer dans ses films. Le brun ne put s'empêcher de rire en entendant la déduction de l'autre.

"Moi ? Hé, qui c'est qui a abordé l'autre en lui disant qu'il le trouvait sexy hein ?"

Répondit-il, feignant d'être presque outré en exagérant le ton de surprise. Mais hé, c'était tout de même Eden qui avait commencé ! Il ne se serait pas permis de draguer un élève sinon. Bon, et puis est-ce qu'on pouvait vraiment appeler ça draguer ?

"En bossant ici, tu dois être habitué à bien plus rentre dedans, je me trompe ?"

Demanda-t-il, sans vraiment attendre de réponse. Certes, le boulot d'Eden était fondamentalement différent du sien. Mais vu les avances qu'il recevait récemment, et pas dans la finesse, il ne pouvait que supposer qu'il en allait de même pour le plus jeune.

"J'espère que ça ne te dérange pas. Je ne veux pas t'importuner. Je pensais que tu voulais..."


Il marqua une pause. Copuler ne semblait pas être le mot adéquat même si, pour être honnête, c'était à peu près ce qu'il avait en tête pour finir sa phrase.

"Parler de tout ça. Mais.. si ça t'embête, on peut parler d'autre chose."

Termina-t-il après s'être raclé la gorge. Ouais, ça semblait un peu moins rentre dedans, comme formulation quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 31/12/2016
≡ messages : 506
≡ points : 1069
≡ avatar : Olly Alexander
≡ crédits : Cat eyes & EXORDIUM.
≡ comptes : Ruben le perché ! 8D, Rory le... la...le... La personne à genre aléatoire & Opium le bibliothécaire qui fait "chhht"
≡ disponibilité rp : (4/3 topics en cours) - Attends, attends, c'est chaud là !
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Etudiant & employé d'un fast food
≡ pouvoir(s) : Empathie & Influence émotionnelle
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Dim 5 Fév - 11:19

Bien sûr que ça l’interressait…. Bien sûr que ça…. C’était pas hyper discret comme façon de dire qu’il avait rien contre le fait de mater son cul non ? Eden était un peu… Perturbé à l’idée qu’un aussi beau mec puisse apprécier le spectacle comme ça. Il était plus habitué aux vieux libidineux avec le même état d’esprit. Et sentir une pointe d’envie et de désir envers lui, Eden McDougall, puceau de son état, c’était… bizarre. C’était un peu comme si Angelina Jolie se pointait vers un de ses fans avec l’envie de copuler. C’était trop bizarre. D’habitude, c’est les fans qui ont des fantasmes sur leurs idoles pas l’inverse. Ok, Eden avait sans doute quelques fantasmes incluant le grand beau tatoué mais…

Oh bien sûr oui… Je voulais pas dire que vous c’était un petit boulot, je me suis mal exprimé ! Pardon !” bafouilla-t-il en se rendant compte de sa maladresse.

Il ne sous-estimait pas son travail. Au contraire. Sinon, il n’aurait pas été un de ses fans ! Il comprenait que l’homme soit fier de son travail aussi. Même si le porno a pas forcément une bonne image auprès du grand public… Eden trouvait que c’était un moyen de… D’offrir du plaisir aux gens ? C’était plutôt bien ? Après, ça manquait un peu de romantisme et de fiction souvent, mais, ça… Il était trop fleur bleue et il le savait. Les gens de son âge avaient pas l’air traumatisé du manque de texte des pornos.

Eden secoua un peu la tête. L’homme n’avait pas l’air de comprendre ce qu’il voulait dire depuis le début. C’était un peu drôle. Il devait le voir comme un mec bien dans son corps qui avait une sexualité libérée et assumée. Quelle blague. Mais il était quand même touché par les compliment. Bon… Sex-symbol, il y croyait quand même pas trop. Fallait pas trop pousser ! Il pouvait être charmant, ok, mais il restait un petit gars un peu trop mince, aux grandes oreilles et aux dents de lapin. On avait vu mieux comme sex-symbol. Pourtant, l’autre était sincère en disant tout ça. Ça faisait vraiment bizarre à Eden. Qu’on le complimente autant sur sa sexy-tude.

Et à la question sur la drague, Eden écarquilla un peu les yeux. Quoi ? Il avait cru qu’il le draguait ? Mais… Mais… Mais non ! Il était juste fan… Et il pensait pas qu’il pouvait lui plaire aussi. Alors que finalement… Mais… Enfin… Il comprenait vraiment pas quand il disait qu’il n’y connaissait rien dans son domaine à lui ? Ahhh… C’était pas terrible d’annoncer à une idole bossant dans le porno qu’on était touché des avances mais qu’on était puceau quoi. Il eut un petit rire. Un peu nerveux sans doute.

Je suis fan de vous, j’allais pas vous dire que vous êtes moche ! J’sais pas mentir en plus !” répondit-il en continuant de rire un peu.

Puis il acquiesça un peu. Ouais… Il avait eu plus rentre-dedans, mais il ne disait jamais oui, aux mecs qui le draguaient ici. Il trouvait toujours une bonne raison de dire non. L’excuse du “j’ai un petit-ami jaloux” revenait souvent… Comme quoi, des fois, il savait mentir.

Oh oui… Y’a pire, c’est clair !

Il regarda l’homme clignant un peu des yeux. Il se demandait quand même ce que cet homme lui trouvait pour le draguer… C’était pas habituel de se faire draguer par une si belle plante. Clairement. C’était presque dommage de se savoir incapable de répondre à ses avances par l’affirmative. Ou peut-être que si ? Est-ce qu’il pouvait pas essayer ? Enfin… Avec quelqu’un comme Skovgaard… Mais en même temps, commencer un sport avec un sportif de haut niveau comme partenaire, ça semblait pas une très bonne idée. Eden se mordilla inconsciemment la lèvre.

Non… Non… ça me dérange pas…” répondit-il un peu perdu dans son dilemme.

Il finit par siroter un peu de son verre, cherchant la bonne formulation pour expliquer… Tout ce qui rendait la situation bizarre de son point de vue. Parce que Skovgaard comprenait pas ses sous-entendus. C’était le moment d’abattre ses cartes sur la table non ?

En fait… C’est juste que vous devez un peu vous méprendre sur moi… Je fais vraiment que danser… Quand je dis que j’ai appris à être sexy avec vous… C’est qu’en vrai… En vrai, j’suis une arnaque, je fais peut-être bander un tas de mecs en dansant, mais j’ai jamais fait plus… Enfin… Je suis peut-être un puceau sexy, mais j’en reste pas moins un puceau…” Il marqua une pause, ayant un rire carrément nerveux. “En fait… Je suis tellement seul que grâce à moi, kleenex ne fera jamais faillite."

Nouveau rire nerveux. Oh damn. C’était la mort de son sex appeal là, non ? Skovgaard allait arrêter direct de le trouver sexy après ça.

D’un coup, j’dois être nettement moins un sex-symbol, hein…

_________________

LET ME FEEL
YOUR EMOTION
LET ME FEEL
YOUR DEVOTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t72-eden-we-get-what-we-dess http://godsxmonsters.forumactif.com/t78-eden-noting-s-gonna-hurt-me-with-my-eyes-shut
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 11/01/2017
≡ messages : 176
≡ points : 685
≡ disponibilité rp : yup !
≡ métier : Acteur X et surveillant à l'institut
≡ pouvoir(s) : Force surhumaine et électrokinésie
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Ven 24 Fév - 22:54


Décidément, c'était difficile de cerner Eden. De provocateur, il semblait être passé à plus... gêné peut-être ? Était-ce le fait d'être sur son lieu de travail qui le dérangeait soudainement ? Ou son accoutrement ? Ou le fait qu'il ait vu sa dance ? Ou... peut-être qu'il était un peu trop direct. Gustav avait tendance à ne pas y aller par quatre chemins, surtout quand il savait où il voulait aller et surtout avec quelqu'un qui était plus ou moins du même milieu que le sien. De près ou de loin. D'assez loin en l’occurrence mais... y'avait des points communs indéniables tout de même, la recherche du plaisir en premier lieu.

Et puis la vérité tomba d'un coup, balayant toutes les suppositions qui naissaient dans son crâne. Puceau. Puceau ? Il leva un sourcil, manquant de recracher sa bière par les narines. Ah ouais. Ca, c'était inattendu. Tout comme le manque de poésie qui suivit. Gustav toussota un peu, chassant la bière qui avait fait fausse route dans sa gorge et en reprit une gorgée pour faire passer le tout. Merde. Il ne s'était pas attendu à ça. Du tout. Maintenant, il se sentait carrément con avec ce qu'il lui avait dit et ce qu'il s'était imaginé et... ouais, non, il se sentait vraiment con. C'était bien la première fois qu'on lui balançait ça comme ça. Et c'était d'autant plus surprenant pour un danseur comme ça...

"Oh... je vois... je me suis peut-être un peu trompé sur toi alors.."


Il rit un peu. Merde, c'était vraiment gênant. Il ne pouvait pas faire des avances à un puceau. C'était... un peu dérangeant et... ce mec n'envisageait probablement pas de perdre sa virginité avec un acteur porno. Lui, en tout cas, il n'envisageait pas de la lui prendre. Ca le gênerait vraiment. Alors... comment dire ?

"Ca ne te rend pas moins sexy. Mais... j'dois avouer que je me suis laissé avoir moi aussi. Je vais pas te faire le même genre d'avance, ça serait... déplacé, du coup... probablement."


Une bonne -ou une très mauvaise- façon d'essayer d'amener que bon, il avait clairement imaginé passer la fin de soirée dans son lit mais là, il allait falloir qu'il se résigne.

"Pour l'arnaque... c'est le métier qui veut ça, si ça peut te rassurer. On est tous des arnaques. T'imagines pas à quel point ce que je fais, c'est éloigné de la réalit..."


Il s'interrompit. Parce qu'à priori, Eden ne se l'imaginait justement pas. Ca devenait à la fois un peu trop vrai et dérangeant, tout ça.

"En tout cas, ça l'est. Mais ça ne m'a pas empêché d'apprendre un tas de choses sur le sexe. J'avais connu que mon copain et un autre mec, avant de commencer. "


Bon. Ca avait bien changé depuis, inutile de l'ajouter. Entre la centaine de partenaires qu'il avait connus derrière la caméra et tous les autres, il ne les comptait plus vraiment sur les doigts de la main. Gustav fronça les sourcils alors qu'une question lui traversait l'esprit. C'était peut-être indiscret. Sans doute même. Mais... hé, au point où ils en étaient hein..

"Si je peux me permettre... c'est par choix ou... parce que tu n'as pas encore trouvé chaussure à ton pied ?"

Quitte à aller dans l'indiscrétion, autant ne pas y aller avec le dos de la cuillère, c'était du moins son point de vue. Hé, la discussion était lancée après tout et pas par lui alors.. ça semblait pas déplacé de lui demander pourquoi il n'avait jamais copulé. Pas trop du moins.

_________________
rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 31/12/2016
≡ messages : 506
≡ points : 1069
≡ avatar : Olly Alexander
≡ crédits : Cat eyes & EXORDIUM.
≡ comptes : Ruben le perché ! 8D, Rory le... la...le... La personne à genre aléatoire & Opium le bibliothécaire qui fait "chhht"
≡ disponibilité rp : (4/3 topics en cours) - Attends, attends, c'est chaud là !
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Etudiant & employé d'un fast food
≡ pouvoir(s) : Empathie & Influence émotionnelle
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   Sam 25 Fév - 18:41

Il ne s’attendait pas à faire s’étouffer Skovgaard avec sa déclaration. Mais c’est vrai qu’il aurait pu faire plus diplomatique. Seulement, c’était déjà pas simple de dire à un si beau mec qu’on était puceau, si en plus fallait y mettre correctement les formes, ça devenait plus que compliqué pour Eden ! Il lui jeta un regard désolé et franchement gêné là.

J’imagine oui… Si ça peut vous rassurez, vous êtes loin d’être le seul à vous faire des idées sur moi…” murmura-t-il avec un piteux sourire.

La gêne semblait les avoir contaminé tous les deux… C’était bien la peine. Il aurait peut-être dû se taire… Ne rien dire de la réalité, et passer une bonne soirée avec Skovgaard. Mais lui et les mensonges. Il aurait probablement pas tenu une soirée complète à jouer le mec sexy. Et puis, ça aurait fini par se voir non ? Qu’il était une brêle ? ça se serait forcément vu !

Eden sourit un peu plus en entendant l’autre. Alors… Il l’avait vraiment bel et bien dragué ? Il voulait vraiment d’une nuit avec lui ? Il était assez désirable pour qu’un mec comme Skovgaard veuille de lui ? C’était un brin intimidant de s’en apercevoir. Il n’avait jamais eu confiance en lui pour ça. Il s’était toujours convaincu qu’il était le side kick rigolo, plus charmant que vraiment désirable. Et en même temps, avec des amis comme Sasha, c’était un peu vrai. Mais là, il y avait que lui. Alors il était le wingman de personne. C’était bizarre.

Oui… J’imagine que toi aussi le métier doit jouer…” dit-il en souriant et en sirotant un peu de son verre.

Il écouta le tatoué sans trop comprendre pourquoi il lui disait tout ça. Enfin, pas que ça le dérange de savoir qu’il avait été inexpérimenté un jour. A dire vrai, c’était même assez rassurant de savoir que tout le monde l’était au début. Mais bon, lui, ça durait pas mal de temps quand même. Dix-neuf ans, toujours puceau, ça pourrait être le titre d’une mauvaise comédie pour ado… Il sirotait son cocktail. Et s’arrêta. Un peu gêné. Il savait même pas trop comment répondre à cette question. Parce que lui-même n’en était pas certain. Il cligna des yeux, son regard se détournant un peu.

Je crois… Un peu des deux… Enfin… ça s’est pas fait quoi…” répondit-il finalement avec un petit sourire. “Disons… Disons que c’est un peu compliqué de trouver la bonne personne quand on ressent tout ce que la personne ressent…

Il eut une petite moue. Il était sans doute aussi un peu trop exigeant sur ses critères. Genre l’amour réciproque, tout ça. Plus le temps passait et plus il sentait que c’était quelque chose de compliqué. Voire franchement impossible. Il était peut-être en train de perdre un peu l’amour pour le prince charmant. Il eut un sourire amusé et ajouta.

Et puis jusque là, je vous avais pas rencontré !

Bon. Il le disait plus comme une blague que comme une vraie proposition. Mais… Après tout, pourquoi pas ? On avait pas une proposition d’un mec pareil tous les jours ? Il pouvait peut-être… essayer ? ça coûtait rien d’essayer ? Peut-être que ça le ferait non ? Fallait bien prendre des risques dans la vie non ?

Ça vous dérange pas si je me rhabille ? Pas que j’aime pas être en boxer à côté de vous, mais en fait… ça caille un peu…” Il rigola, se levant et l’enjambant souplement, non sans rester une seconde au dessus de lui, avec un petit sourire félin, copié sur Sasha. “Je reviens vite…

Il s’éloigna vers les vestiaires. Un peu… Paumé. Il savait pas ce qu’il faisait. Et en même temps. C’était Skovgaard. S’il ne pouvait pas passer à côté d’une occasion, c’était bien celle là ! Alors, il fallait qu’il range ses appréhensions de côté, et qu’il assume. Il avait un plan avec Skovgaard. L’homme le plus bandant du net. Ou presque. Il enfila vite ses vêtements. Réalisant qu’habillé, il faisait probablement encore plus gay. Avec son slim coloré et son haut à paillettes… Mais ça lui allait bien… Il essaya vaguement de se recoiffer un peu. Puis prit son sac et son blouson, revenant à la table. Gus avait fini sa bière alors…

On peut peut-être aller ailleurs ? Enfin… C’est bizarre pour moi de rester ici quand je bosse pas…” dit-il avec un petit sourire.

Aller où, c’était à Skovgaard de voir. Dans un autre bar. Chez lui. Olala. Sasha n’allait pas en croire ses oreilles, bon sang !

_________________

LET ME FEEL
YOUR EMOTION
LET ME FEEL
YOUR DEVOTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t72-eden-we-get-what-we-dess http://godsxmonsters.forumactif.com/t78-eden-noting-s-gonna-hurt-me-with-my-eyes-shut
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You don't know me, but I'm a fan of you ! (Gustav & Eden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films qu'ils sont bien
» P'tain mais go nerf ...
» Les Bonnes résolutions 2011 histoire de rigoler en 2012
» Nouvelles figurines EDEN
» [Overture d'un commerce] L'Etal d'Eden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: unfished business-
Sauter vers: