AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 30/12/2016
≡ messages : 786
≡ points : 1578
≡ avatar : vini uehara
≡ crédits : l.mactans (vava), tumblr (gif), l.mactans (sign)
≡ comptes : anthony l'humain hypersensible et Felix le vampire
≡ disponibilité rp : non disponible (6/6 rp : sacha, zoe, gustav, izsak, opium, rory)
≡ amoureusement : en quête d'un homme viril sur qui fanboyiser
≡ métier : étudiant en management
≡ pouvoir(s) : bouclier mental et très faible absorption énergique liée uniquement à son bouclier
≡ alias : "votre altesse", ça lui convient parfaitement.
MessageSujet: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Dim 29 Jan - 21:35

S’il y avait un garçon capable de se montrer aussi angélique que diabolique, c’était bien Lukas. Selon les circonstances, le brun était parfois méconnaissable. De caractère, pas de physique. Il était toujours au top physiquement. C’était le mec qui repassait devant son miroir avant de sortir sa poubelle. Mais pour en revenir à son caractère, le brun était actuellement en mode « adorable ». Il avait passé l’après-midi à faire les boutiques avec sa mère. C’était le genre de sortie qu’il adorait puisqu’il avait tout ce qu’il voulait mais aussi parce qu’il était avec la personne pour qui il comptait le plus au monde. En gros, la maman de Lukas, c’était la femme de sa vie et comme il était gay, aucune ne risquait de voler sa place. Et même si elle avait été surprise en apprenant les préférences sexuelles de son fils, elle s’y était très bien fait. Après tout, elle était de ces mamans qui ne se voyaient pas laisser leur place de femme numéro une à une autre. Mme Bennett et son fils étaient très complices et dans ce genre de moments privilégiés, l’étudiant était un garçon modèle, le gentil petit garçon que sa mère aimait tant. Elle savait qu’il était capable d’être un sale gosse lorsqu’il le voulait, mais c’était son petit prince et elle ne lui en tenait jamais rigueur… Pas étonnant que Lukas soit capable du pire comme du meilleur avec une éducation pareille.

Une fois la sortie terminée, Lukas dut retourner à l’institut. Il avait un exposé à préparer pour la semaine suivante et même si ça l’emmerdait, il était de nature à ne pas supporter l’échec… donc une note inférieure à B+ pour lui, ce n’était pas envisageable… et encore, ça c’était à l’université… Au lycée, il voulait des A ou rien. Et à cause de son ex, ses notes avaient un peu chuté parce qu’il le manipulait pour qu’il fasse passer leur histoire (fictive) avant ses cours. Direction la bibliothèque, il lui fallait des bouquins et il avait déjà fait la liste de ceux qu’il devait utiliser. Une fois les cinq livres posés sur la table, il commença à bosser, parcourant les index pour trouver les notions dont il avait besoin, prenant des notes sur son Macbook, notant aussi les références et les pages où il avait trouvé ce qu’il écrivait. Au bout de deux heures, il commençait à en avoir marre… de toute façon, il lui fallait organiser ses idées et ça, il pouvait le faire plus tard, dans sa chambre. Pour le moment, il posa les livres sur l’un des chariots présents à cet effet et rangea ses affaires. En sortant, il tomba nez à nez avec une personne familière. « Drumë ?! » Il s’exclama sans pour autant parler trop fort, n’oubliant qu’il était encore dans la bibliothèque. « Qu’est-ce que tu fais là ? Pourquoi tu as coloré tes cheveux ? » Ajouta-t-il en chuchotant, étonné de la situation… il ignorait totalement ce que devenait Drumë depuis qu’il avait été manipulé par son ex et qu’il avait rejoint l’institut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t67-lukas-the-less-i-know-th http://godsxmonsters.forumactif.com/t80-lukas-i-the-king-of-excess#173
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 29/01/2017
≡ messages : 167
≡ points : 33
≡ avatar : Jaco Van Den Hoven
≡ crédits : Lysander Collins(avatar) ; Exordium (code sign)
≡ comptes : Eden & Ruben ♥
≡ disponibilité rp : 3/3 - Plus de RP dispo' pour le moment ♥
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Bibliothécaire.
≡ pouvoir(s) : Contrôle des phéromones.
≡ alias : WhiteOrchid
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Dim 29 Jan - 23:23

Quelques jours dans la bibliothèque avaient suffit à Opium pour en maîtriser les classements. Il n’avait pas fait les choses à moitié pour tout retenir. Il avait même passé une nuit dans les lieux, à travailler sur le classement des fiches bibliographiques. Peut-être aussi parce qu’il avait de toutes façons du mal à dormir ou parce que son appartement l’opressait parfois de trop. Dans tous les cas, il était vite devenu un bibliothécaire opérationnel. Il passait encore un peu trop de temps à son goût à errer dans les rayons avant de trouver spatialement le bon. Mais ça viendrait. Et puis, ça le faisait marcher un peu. Fallait voir le positif. Le reste du temps, il le passait au bureau, c’était un peu lassant. Il y revint d’ailleurs pour saisir les emprunts de quelques élèves. Puis il resta à son ordinateur. Il avait repéré une tête dans la bibliothèque. Et il se demandait s’il rêvait ou non. Alors… Il avait tapé Lukas Benett dans la barre de recherche concernant les étudiants. Pour en avoir le coeur net. Et… Oui, c’était bien lui. La date de naissance correspondait. Alors, oui, c’était sûrement lui.

Est-ce qu’Opium avait envie d’aller le voir ? Pas le moins du monde. Il se pinça l’arrête du nez. Agacé. Pourquoi le passé ne restait-il pas le passé ? Pourquoi revenait-il maintenant le faire chier ? Cinq ans sans le croiser, c’était bien. Carrément bien même. Il avait même presque oublié Lukas. Oublié qu’il était le premier garçon qui l’avait dragué, clairement pas le dernier. Oublié aussi la façon dont il l’avait méprisé à la fin de leur relation. Du jour au lendemain sans explication. Cela avait vacciné Opium quelques années contre les relations un minimum suivi. Les sentiments. Tout ça. Bon. Cela l’avait tout de même rattrapé avec le temps mais… Il soupira. Se levant pour aller ranger quelques livres que d’autres venaient de poser sur les chariots des livres à classer. Il allait revenir vers son bureau quand Lukas lui fit face. Il allait s’excuser et le dépasser, cependant, il n’en eut pas le loisir. Opium fronça le nez en l’entendant dire son ancien nom.

Et il leva les yeux au ciel en entendant les questions du métis. Il l’ignorait cinq ans et la première chose qu’il lui demandait, c’était pourquoi il avait changé de couleur de cheveux ? Franchement; c’était le pire début de conversation possible.

Opium… C’est mon nouveau prénom. J’ai dû en changer. Une longue histoire que j’ai pas vraiment envie de te raconter.” corrigea-t-il d’un ton calme, audible uniquement de Lukas. “Je travaille ici. Je suis bibliothécaire depuis peu. Et le brun me va mieux. Simple fantaisie esthétique. Merci de te soucier de ça avec 5 ans retard.

Il fixa le métis. Un regard dur, et très froid. Il pensait quoi ? Qu’il pouvait arriver comme une fleur après ce qu’il lui avait fait ? C’était la meilleure. Opium était bien trop rancunier pour pardonner. Surtout quand le coupable était si peu concerné par l’idée de présenter des excuses.

Tu veux encore parler de mes cheveux ? Ou on repart sur 5 ans de silence cordial ?

_________________
FADING AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t175-opium-in-restless-dream http://godsxmonsters.forumactif.com/t177-opium-the-monsters-running-wild-inside-of-me
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 30/12/2016
≡ messages : 786
≡ points : 1578
≡ avatar : vini uehara
≡ crédits : l.mactans (vava), tumblr (gif), l.mactans (sign)
≡ comptes : anthony l'humain hypersensible et Felix le vampire
≡ disponibilité rp : non disponible (6/6 rp : sacha, zoe, gustav, izsak, opium, rory)
≡ amoureusement : en quête d'un homme viril sur qui fanboyiser
≡ métier : étudiant en management
≡ pouvoir(s) : bouclier mental et très faible absorption énergique liée uniquement à son bouclier
≡ alias : "votre altesse", ça lui convient parfaitement.
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Lun 30 Jan - 21:21

Opium… c’était un peu nul comme prénom… quitte à s’appeler n’importe comment, autant choisir quelque chose de branché comme Ecstasy ou Cannabis… Ceci dit, cette information ne manqua pas de titiller la curiosité de Lukas. Pourquoi l’ex blond avait changé de prénom … et de couleur de cheveux. Il était recherché par interpole ? Il avait le swat au cul ? Quoi qu’il en soit, le brun hocha la tête lorsque l’autre affirma que cette couleur lui allait mieux… pas spécialement d’accord, mais bon, ce n’était pas son problème. En tout cas, Drumë –difficile de l’appeler intérieurement Opium vu qu’il le connaissait sous son vrai prénom– n’avait pas l’air spécialement ravie de voir. Lukas fronça les sourcils, se demandant ce qu’il avait bien pu faire de mal, encore. C’était fou le nombre de gens fâchés contre le lui sans qu’il sache vraiment pourquoi… Bon, parfois c’était juste parce qu’il ne se souvenait plus qu’il s’était ouvertement moqué d’eux… Mais Drumë, il l’avait toujours apprécié. Même s’il avait eu du mal avec le fait que ce dernier n’assume pas leur relation en public… il ne lui avait jamais reproché car tout le monde n’avait pas le même rapport avec l’homosexualité… Lui, il avait de la chance d’avoir des parents trop aimants pour se préoccuper de l’orientation sexuelle de leur enfant. Ouais, Lukas se voyait lui-même comme la personne la plus chanceuse du monde. Il avait tout pour être heureux. Mais passons. L’étudiant fit une petite moue boudeuse à la dernière réflexion du bibliothécaire.

« Donne moi deux secondes pour que je me souvienne ce que j’ai fait de mal… » Qu’il chuchota un peu contrarié. Il fallait qu’il se souvienne de la période où ils étaient ensemble et comment ça s’était terminé… Il passa une main sur son visage, blasé, en se rappelant que son histoire avec Drumë s’était terminée lorsque cette avec Aaron avait commencé. Les souvenirs de cette période étaient incertains, il avait été manipulé psychologiquement et du coup, il y avait beaucoup de choses dont il n’avait pas conscience au moment de les faire. Lukas inspira un grand coup avant de reprendre la parole. « Je ne sais pas exactement ce que j’ai fait… mais tu te souviens d’Aaron ? Mon ex. C’était un mutant… le genre qui dit un truc et que tu fais sans te poser de questions… donc si tu veux t’en prendre à quelqu’un, va plutôt le voir lui. » Il marqua une pause, toujours contrarié. Mais cette fois, contre le dénommé Aaron. Les moments qu’il avait passés avec ce dernier lui semblaient tellement parfait lorsqu’il était en train de les vivres… maintenant, il avait juste l’impression d’avoir été un objet… Mais il avait trop fierté pour avouer à quelque point il se sentait nul d’avoir cru que tout ça était vrai. « Au moins, j’ai pu découvrir mon propre don grâce à ça. » Termina-t-il, l’air confiant, parce qu’il ne fallait pas pousser, Lukas Bennett n’était pas un petit garçon craintif à l’idée d’être à nouveau dupé… enfin c’était ce qu’il essayait de faire croire. Maintenant, si Drumë avait envie de continuer de bouder…tant pis pour lui. L’étudiant l’avait réellement apprécié, mais il n’était pas du genre à supplier qu’on lui pardonne ses conneries… surtout qu’il était victime là aussi…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t67-lukas-the-less-i-know-th http://godsxmonsters.forumactif.com/t80-lukas-i-the-king-of-excess#173
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 29/01/2017
≡ messages : 167
≡ points : 33
≡ avatar : Jaco Van Den Hoven
≡ crédits : Lysander Collins(avatar) ; Exordium (code sign)
≡ comptes : Eden & Ruben ♥
≡ disponibilité rp : 3/3 - Plus de RP dispo' pour le moment ♥
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Bibliothécaire.
≡ pouvoir(s) : Contrôle des phéromones.
≡ alias : WhiteOrchid
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Jeu 2 Fév - 23:03

L’air de Lukas à sa remarque l’agaçait. Cette moue boudeuse qui n’avait finalement pas tant changé. Quoi ? Il était vexé qu’on ne lui tombe pas dans les bras ? Il était pourtant logique de ne pas aller vers un mec qui vous a ignoré plusieurs années durant. De ne pas avoir envie de lui parler non plus. La rancune, c’était logique pour Opium. Apparement pas pour Lukas. Le bibliothécaire haussa un sourcil. Il avait besoin d’un mémo pour se souvenir, ou bien ? Il l’avait largué comme une merde. Non, en fait, il ne l’avait même pas largué. Il l’avait ignoré. Du jour au lendemain. Comme on se lasse d’un jouet. C’était la pire chose qui puisse arriver. Sans explication. Même lui ne faisait pas ça. Peut-être parce qu’on lui avait fait adolescent ? Sans doute. Et qu’il ne s’en souvienne même pas rendait la chose encore plus… désagréable.

Opium croisa les bras, en l’observant, sans doute un peu plus méprisant qu’à son habitude. Il eut un petit soupir sarcastique en l’entendant avouer qu’il ne savait pas ce qu’il avait fait. Quel connard. Et voilà qu’il essayait de détourner la conversation. Opium leva les yeux au ciel près à le dépasser pour couper court à cette conversation. Mais s’arrêta. Se figeant en l’entendant. Fronçant les sourcils. C’était pour ça ? C’était à cause de ce Aaron dont Opium n’avait qu’un vague souvenir qu’il l’avait ignoré ainsi ? Il peinait à le croire mais… En même temps, à l’époque, il n’avait pas compris ce que le métis trouvait à ce type plus qu’à lui-même. Alors… Cela se tenait peut-être. Sûrement même.

Hm. Ca excuse probablement le comportement de connard que tu avais eu.” concéda-t-il finalement. “Je suis désolé pour toi. Ce genre de manipulation ne doit pas être agréable.”

Bien sûr qu’elles n’étaient pas agréables. Il lui suffisait de regarder l’état de désarroi, d'incompréhension de ceux qu’il manipulait avec ses phéromones. Alors… Est-ce qu’il pouvait vraiment en vouloir à ce Aaron ? Maîtrisait-il son don à l’époque ? Ou était-il juste un mec paumé qui avait réalisé ses fantasmes d’ado en se faisant le beau brun qui était là ? Difficile à dire.

Et tu fais quoi alors ? Vu comme tu en as l’air fier, ça doit être carrément génial…”demanda-t-il un brin curieux, mais surtout sarcastique. Il reprit un air un peu plus sérieux. “Tu as bien fait de m’ignorer à l’époque. J’aurai fini par être une sorte d’Aaron pour toi si on était resté ensemble. Je vaux probablement pas beaucoup mieux que lui.

En fait non, il était certain de ne pas valoir mieux que lui du point de vue de l’éthique et de la morale communément admise. Mais il s’en foutait. Il n’avait pas envie de plaire au plus grand nombre. Il remarqua un élève devant son bureau, quelques mètres plus loin.

Peut-être qu’on devrait plutôt discuter de tout ça en dehors de mes heures de travail ? Un verre, ce soir, ça te dirait ? Je finis vers 21h, ici…

_________________
FADING AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t175-opium-in-restless-dream http://godsxmonsters.forumactif.com/t177-opium-the-monsters-running-wild-inside-of-me
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 30/12/2016
≡ messages : 786
≡ points : 1578
≡ avatar : vini uehara
≡ crédits : l.mactans (vava), tumblr (gif), l.mactans (sign)
≡ comptes : anthony l'humain hypersensible et Felix le vampire
≡ disponibilité rp : non disponible (6/6 rp : sacha, zoe, gustav, izsak, opium, rory)
≡ amoureusement : en quête d'un homme viril sur qui fanboyiser
≡ métier : étudiant en management
≡ pouvoir(s) : bouclier mental et très faible absorption énergique liée uniquement à son bouclier
≡ alias : "votre altesse", ça lui convient parfaitement.
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Mar 7 Fév - 1:48

Évidemment que ça excusait son comportement. Il n’était pas conscient de ce qu’il faisait… C’était comme s’il était sous sortilège d’imperium… ouais sans être geek, Lukas avait lu les Harry Potter, comme environ 100% de la population terrestre. Il haussa les épaules lorsque Drumë affirma que ça n’avait pas dû être agréable. Sur le coup, ce n’était pas désagréable puisqu’il se rendait pas compte de ne pas être en possession de son libre arbitre. C’était après coup que c’était horrible. Cette impression d’avoir été dupé et abusé lui était carrément désagréable… Est-ce que c’était du viole ? Difficile de savoir. Il avait l’impression d’être parfaitement consentant sur le coup et il ne se souvenait pas avoir souffert ou avoir lutté… Mais Lukas préférait faire l’autruche que de se poser cette question. Il avait assez eu honte de lui après avoir réalisé qu’il avait été manipulé, pas la peine d’en rajouter une couche. Il comprit ensuite que le pouvoir de Drumë n’était sûrement pas mieux que celui d'Aaron… mais techniquement, Lukas était protégé… enfin, sans savoir ce que faisait l’ex blondinet c’était quand même difficile de jauger. Il allait répondre au bibliothécaire mais l’autre le devança et Lukas compris pourquoi en voyant qu’il y avait quelqu’un au bureau. « Okay, rendez-vous à l’entrée du château à 22 heures pour tu aies le temps de te poser un peu, ça te va ? Ne me pose pas de lapin, Casanova… je prends ce rendez-vous galant très au sérieux. » Il pouffa légèrement après avoir exagéré ses propos et sa façon de parler. Ce n’était absolument pas crédible venant de Lukas.

Lukas était assez ravi de revoir Drumë, il avait réellement de l’affection pour lui à l’époque. Ce serait peut-être différent désormais, mais il ne pouvait pas savoir avant d’avoir essayé. Et puis, dire qu’il n’avait pas de pensées déplacées, ce serait mentir. Évidemment, il pensait avec ce qu’il avait entre les jambes. Copuler avec le bibliothécaire, pourquoi pas. De toute façon, ça n’engageait pas les pronostics vitaux de son célibat… celui-ci se portait bien. Ce n’était pas l’arrivée d’un ex-copain dans sa vie qui allait tout bousculer… c’était la réalité, pas un putain de film romantique. Il se changea pour sortir, optant pour un jean slim noir, un pull en cachemire noir et blanc, des boots et sa parka bleue marine. Bref, il était beau gosse, avec un petit côté rock-chic… et gay puisque le slim était vu comme un vêtement de pédé généralement (pour le coup, ce n’était Lukas qui prouvait le contraire). Une fois au bar avec Drumë il reprit où la conversation s’était arrêtée précédemment. « J’ai un bouclier mental. Et lorsque celui-ci est brisé, je peux absorber l’énergie des gens pour le réparer… enfin c’est la version simplifiée. Et quand je parle d’absorption d’énergie, c’est à petites doses hein. Juste de quoi filer un coup de barre aux gens… Et toi alors ? Aaron like ? Tu bidouilles l’esprit des gens ? » Demanda-t-il curieux en attendant qu’un serveur ou une serveuse se ramène pour prendre leur commande.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t67-lukas-the-less-i-know-th http://godsxmonsters.forumactif.com/t80-lukas-i-the-king-of-excess#173
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 29/01/2017
≡ messages : 167
≡ points : 33
≡ avatar : Jaco Van Den Hoven
≡ crédits : Lysander Collins(avatar) ; Exordium (code sign)
≡ comptes : Eden & Ruben ♥
≡ disponibilité rp : 3/3 - Plus de RP dispo' pour le moment ♥
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Bibliothécaire.
≡ pouvoir(s) : Contrôle des phéromones.
≡ alias : WhiteOrchid
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Mer 8 Fév - 9:29

Ca me va.” avait simplement répondu le bibliothécaire.

Il n’avait pas vraiment voulu répondre aux provocations. D’une parce qu’il n’avait pas envie de se fatiguer à lui dire qu’il ne se passerait rien. De deux, parce qu’il s’en fichait que Lukas se fasse des films. Mais clairement, il rêvait s’il comptait finir dans son lit. Opium avait un défaut : la rancune. Et même si Lukas lui avait donné une justification à son comportement, ça ne voulait pas dire qu’ils allaient reprendre les choses là où elles avaient été laissées. De l’eau avait coulé sous les ponts. Opium ne comptait vraiment pas prendre le risqque de recoucher avec quelqu’un pour qui il avait eu de l’affection, peut-être même un peu plus. Bon, de là à dire que Cupidon lui avait planté une flèche dans le cul quand il avait vu Lukas, c’était exagéré. Il n’avait pas aimé Lukas comme il avait pu aimer Yuichiro. Loin de là. Mais autant ne pas prendre le risque d’une relation problématique. Il y avait beaucoup trop de passif entre eux pour que les choses soient “simples”.

Opium avait eu le temps de finir son job, de passer par chez lui sortir son chien. Il avait enfiler des vêtements un point moins stricts que ceux qu’il mettait pour travailler. Mais rien de vraiment exubérant. Pantalon noir à coupe droite, pull blanc, manteau noir long. Il ne cherchait clairement pas à se mettre en valeur. Ils s’étaient retrouvés, et étaient allé dans un bar pas très loin de l’institut.

Opium l’écouta est… Il haussa un sourcil. Un bouclier mental ? Il était si fier d’un bouclier mental ? C’était pas vraiment à ça que le bibliothécaire s’attendait, cela devait un peu se voir sur son visage. Un peu de surprise, et un poil de moquerie dans ses yeux.

Oh… ça a l’air génial…” lâcha-t-il un peu sarcastique.

Le serveur arriva à ce moment là. Pour un ancien alcoolique, c’était toujours une épreuve de répondre. Mais là, il avait commandé un coca light sans trop de mal. Sans doute parce que dans tous les cas, il ne voulait pas perdre une once de lucidité face à Lukas. Il voulait rester digne. Et droit. Et désirable. Pour mieux lui dire non. Probablement. Il ne pensait pas à ça en partant de chez lui, mais depuis qu’il avait retrouvé Lukas, il y avait un peu de ça.

Il attendit que le garçon s’éloigne pour répondre à Lukas.

Pas vraiment. Je ne pense pas que ton don te protège qui plus est. Je sécrète des phéromones, un peu comme les plantes ou les abeilles. Cela influence ton organisme. Mais c’est plus une réaction biochimique qu’une influence mentale. Je fais juste appel aux instincts grégaires de la population humaine. Ça réveille soit l’envie de copuler, soit l’agressivité, parfois les deux. Ça peut être utile. Des fois.” expliqua-t-il en achevant le tout par un haussement d’épaules.

On leur amena leurs commandes, et Opium ne laissa pas le temps à l’autre de régler leurs boissons. Il invitait, point barre. Il commença à siroter son coca. Puis reporta son regard vers le brun.

Tes parents vont bien ?” demanda-t-il curieux.

Il avait passé pas mal de temps chez eux adolescent. Sa mère avait clairement dû capter pourquoi. Même si Opium a l’époque n’assumait pas trop de faire ça avec un autre garçon. Sa famille était clairement plus chaleureuse que la sienne.

_________________
FADING AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t175-opium-in-restless-dream http://godsxmonsters.forumactif.com/t177-opium-the-monsters-running-wild-inside-of-me
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 30/12/2016
≡ messages : 786
≡ points : 1578
≡ avatar : vini uehara
≡ crédits : l.mactans (vava), tumblr (gif), l.mactans (sign)
≡ comptes : anthony l'humain hypersensible et Felix le vampire
≡ disponibilité rp : non disponible (6/6 rp : sacha, zoe, gustav, izsak, opium, rory)
≡ amoureusement : en quête d'un homme viril sur qui fanboyiser
≡ métier : étudiant en management
≡ pouvoir(s) : bouclier mental et très faible absorption énergique liée uniquement à son bouclier
≡ alias : "votre altesse", ça lui convient parfaitement.
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Sam 11 Fév - 20:46

Hum, Drumë ne semblait pas d'accord sur le fait que son don était cool. Dommage pour lui, il sera jaloux de ne pas avoir le même le jour où un connard lirait dans ses pensées à son insu. Il commanda un cherry blossom… il avait envie d'un truc fruité et puis le rose de ce cocktail lui plaisait… bon par contre, ça contrastait avec son look. Il regarda un peu le serveur s'en aller…  ouais, il avait un peu le feu au cul ce soir. Et puis, lorsque Drumë commença à expliquer que son pouvoir donnait envie de copuler, ça ne pouvait que l'achever. « Hum… tu peux baiser sans passer par la case blabla, drague et autres conneries romantiques… Pour ça, c'est utile. » Qu'il rétorqua un peu pensif. Son pouvoir à lui était mieux, mais s'il pouvait avoir un troisième don, ça ne l'aurait pas gêné d'avoir celui-ci. Mais bon, son physique lui suffisait pour arrivait à se trouver des plans culs facilement. Par contre, heureusement, il ne cherchait pas l'amour. Sortir de son célibat avec un caractère comme le sien c'était comme vouloir remporter Roland Garros en étant manchot. Le serveur revint finalement et leur apporta leur boisson. Mignon… Puisque Drumë avait décidé de payer, Lukas se contenta de mater l'employé du bar. Il devait avoir la trentaine, avait une barbe de trois jours et cheveux plutôt bien entretenus… ce n'était pas suffisant pour affirmer qu'il était gay ou bi, mais ça n'empêcherait pas Lukas de lui laisser son numéro avant de partir.

Ses parents hein ? Ça, ce n’était pas glamour comme sujet de discussion. « Nickel. J’ai été faire les boutiques avec ma mère cet après-midi… elle était fidèle à elle-même, joviale et en admiration devant son fils adoré. » S’il y avait quelqu’un qu’il ne fallait pas critiquer en présence de Lukas, c’était bien Lauana Bennett. « Et mon père, c’est toujours boulot boulot, mais il prendra des vacances en avril pour qu’on parte au Brésil voir la famille de ma mère. » Il marqua une pause en prenant son habituelle moue contrariée. « Tu me parles de mes parents alors que je me suis habillé sexy pour toi… je m’attendais pas à ça. » Il rit finalement. Il ne s’attendait à rien. Mais il avait envie de trinquer du nombril quoi. M’enfin, Drumë et lui avaient pris des chemins différents… alors l’autre n’attendait peut-être pas la même chose… ce serait dommage. « Je déconne, j'imagine que ce serait bizarre de remettre ça, peut-être... lança-t-il pensif avant de reprendre d'un coup, plus enthousiaste. Et toi alors ? Comment t’en est venu à te faire embaucher comme bibliothécaire ? Tu ne veux pas faire d’études ? » Demanda-t-il gentiment. Sa question était légitime puisque Drumë venait du même milieu que lui. Et les gens comme eux, faisaient des études supérieures et obtenaient des postes importants grâce à papa, maman ou à leurs connaissances. Donc oui, la condition de Drumë aka Opium l’intriguait… mais s’il avait changé de prénom, il devait bien y avoir une raison et peu de chance pour que l’autre lui en parle… Ils étaient des étrangers désormais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t67-lukas-the-less-i-know-th http://godsxmonsters.forumactif.com/t80-lukas-i-the-king-of-excess#173
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 29/01/2017
≡ messages : 167
≡ points : 33
≡ avatar : Jaco Van Den Hoven
≡ crédits : Lysander Collins(avatar) ; Exordium (code sign)
≡ comptes : Eden & Ruben ♥
≡ disponibilité rp : 3/3 - Plus de RP dispo' pour le moment ♥
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Bibliothécaire.
≡ pouvoir(s) : Contrôle des phéromones.
≡ alias : WhiteOrchid
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Dim 12 Fév - 22:42

La remarque de Lukas sur son don lui avait fait dédier au métis un regard à demi-méprisant, à demi-choqué. Il se rendait compte de ce qu’il disait ? Si tu retires, tout ça, tu fais pas des masse mieux qu’un violeur qui drogue sa victime… Du coup… C’était sensiblement dire : “Oh c’est cool, tu peux violer des gens”. Est-ce qu’il s’en rendait compte ? Ou alors, c’était lui qui était trop sensible sur le sujet ? Peut-être parce qu’il avait vu ce que ça faisait de donner à n’importe qui l’envie de copuler ? Il avait vu ce que ça faisait, et c’était pas franchement beau à voir.

Oh, oui… Hyper utile. Au moins autant que du GHB si tu as une vocation de violeur. Désolé, c’est pas mon cas.” rétorqua-t-il sarcastique.

Il n’avait jamais intentionnellement usé de son don pour coucher. Pas dans son état normal. Mais quelques fois, quand il avait encore quelques soucis avec l’alcool… Il était incapable de se souvenir de comment il atterrissait dans certains lits. Il ne restait pas assez longtemps aux côtés de ses amants pour savoir la vérité. Il la fuyait plutôt.

Enfin. Il préférait ne pas insisté sur ce sujet. Ou il allait s’énerver. C’était pas forcément nécessaire pour des retrouvailles déjà assez tendues, de son point de vue du moins. Il ne put s’empêcher de sourire à la description de Miss Bennett. Il avait toujours eu de l’affection pour elle. Peut-être parce qu’il aurait aimé avoir le même genre de mère ? Peut-être. Mais lui, il avait eu une mère carriériste qui n’assumait pas trop de voir son bâtard de fils tous les jours. Au loto de la vie, il avait pas eu de supers bons numéros. C’était comme ça. On s’y fait.

Il haussa un sourcil à la moue contrariée du brun. Et en l’entendant, sans même en avoir vraiment conscience, ses doigts étaient allé jouer avec sa bague de “fiançailles”. Il n’aimait pas franchement que Lukas lui dise ça. Parce qu’il n’avait pas envie d’entendre qu’on était sexy pour lui. Surtout pas Lukas en fait. Il n’avait pas envie de remettre le couvert avec lui. C’était le passé. C’était de l’histoire ancienne. Comme l’aurait probablement dit sa grand-mère, “tu remanges pas un truc que tu viens de cracher”... Ou pire. Le franc parler de sa grand-mère était parfois déroutant. Mais bon, il n’avait pas trop raté les regards de l’autre sur le serveur alors…

Je suis sûr que tu as déjà prévu un plan B. Le serveur ne saurait résister à tes ardeurs.” répondit-il avec un sourire moqueur. “Et j’en sais rien pour le côté bizarre, je sais juste que j’en ai pas envie.

On avait vu plus doux probablement dans la façon de décliner des avances. La douceur avait jamais trop fait parti de son tempérament, Lukas devait le savoir. Et inévitablement, les questions revinrent… Sur lui. Il haussa un peu les épaules avant de boire une gorgée de son coca light.

J’ai déjà une licence… J’avais besoin de faire une pause dans mes études de toutes façons. C’est juste plus simple quand tu es mutant de bosser là. Question sécurité. J’avais besoin de tranquillité.” expliqua-t-il calmement. “Disons que… Des événements récents ont bouleversé tous mes projets alors, j’essaie de faire le point. Genre : “Hey qu’est-ce qu’on peut bien faire quand des gens ont tué la personne que tu aimais et ont aussi tenté de te tuer parce que tu es un sale petit con fouineur et vengeur ?” Tu vois le genre, non ?

Il eut un petit ricanement, amer. Ses doigts continuant de jouer nerveusement avec cette foutue bague. Ce foutu souvenir de tous ses projets niaiseux et romantiques avortés.

J’étais déjà un petit con bagarreur quand on était ensemble, ça s’est pas amélioré…”ajouta-t-il avec un haussement d’épaules.

_________________
FADING AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t175-opium-in-restless-dream http://godsxmonsters.forumactif.com/t177-opium-the-monsters-running-wild-inside-of-me
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 30/12/2016
≡ messages : 786
≡ points : 1578
≡ avatar : vini uehara
≡ crédits : l.mactans (vava), tumblr (gif), l.mactans (sign)
≡ comptes : anthony l'humain hypersensible et Felix le vampire
≡ disponibilité rp : non disponible (6/6 rp : sacha, zoe, gustav, izsak, opium, rory)
≡ amoureusement : en quête d'un homme viril sur qui fanboyiser
≡ métier : étudiant en management
≡ pouvoir(s) : bouclier mental et très faible absorption énergique liée uniquement à son bouclier
≡ alias : "votre altesse", ça lui convient parfaitement.
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Lun 13 Fév - 20:20

« Ça n’a pas gêné Aaron en tout cas. » Qu’il rétorqua sur le même ton que Drumë… Peut-être parce que le côté moralisateur de ce dernier l’agaçait… Pourtant, il n’avait pas envie de parler de ça. Le fait que le passage d’Aaron dans sa vie avait fait plus de mal que ce qu’il voulait bien admettre lui faisait honte. Lukas avait l’habitude d’être sûr de lui et fier à en crever… Autant dire que ce genre d’événement n’était pas le genre de chose dont il pouvait se vanter. Enfin passons. Oui il avait un plan B et oui c’était le serveur. Ou alors un bon porno avec des acteurs musclés et tatoués… Parfois, c’était bien aussi de faire les choses soit même. Tant pis pour Drumë s’il n’avait pas envie de coucher avec lui… Il y avait des tas de mecs qui pouvaient se porter volontaires pour le remplacer. C’était l’avantage d’être aussi canon que Lukas. Il allait demander à l’autre en quoi était sa licence mais il continua… le prince fronça les sourcils. La paille entre ses doigts dansait nerveusement dans le verre… Il était rare que le métis soit gêné. Pourtant, c’était le cas, maintenant, vis-à-vis de Drumë. Ça expliquait peut-être pourquoi il était devenu Opium, si on avait essayé de le tuer… Et si on avait tué son ou sa chéri(e). Mais le bibliothécaire était comme lui, si ses souvenirs étaient bons : il n’aimait pas être pris en pitié. Ils n’étaient pas si différents, de ce qu’il avait gardé en mémoire.

« Désolé pour toi… j’imagine que ta pause est légitime après ça. » Il marqua un petit sourire compréhensif. Il avait du mal à vraiment compatir dans le sens où il n’était jamais tombé amoureux et que même s’il se doutait que c’était douloureux de perdre un/e amoureux/se, c’était une douleur qui lui était totalement inconnue. Il ne pouvait pas non plus sortir un truc du genre « un de perdu, dix de retrouver », c’était carrément déplacé. Même s’il n’était pas doué pour comprendre les autres, il avait quand même un minimum de savoir vivre, son éducation n’était pas si foirée. « Hum… Si tu veux en parler, je peux écouter… sinon, on peut aussi changer de sujet genre : « T’as vu la nouvelle collection de Burberry ? » ou « Tu te souviens du prof d’économie au lycée, il était plutôt pas mal non ? » … les discussions futiles, ça me connait. » Il rit légèrement, n’étant pas du genre à cracher sur l’image superficiel qu’il renvoyait de lui. Au fond, il était vraiment superficiel… Mais il savait aussi être un peu plus que ça. Sauf que rares étaient ceux qui connaissaient la version plus mature et cultivé de Lukas. Il préférait toujours avoir une image de petit con, ce qu’il savait très bien être. Mais bon, il était « humain » et avait ses paradoxes et son lot surprises, bonnes ou mauvaises. Quoi qu’il en soit, c’était dommage de retrouver Drumë dans ces conditions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t67-lukas-the-less-i-know-th http://godsxmonsters.forumactif.com/t80-lukas-i-the-king-of-excess#173
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 29/01/2017
≡ messages : 167
≡ points : 33
≡ avatar : Jaco Van Den Hoven
≡ crédits : Lysander Collins(avatar) ; Exordium (code sign)
≡ comptes : Eden & Ruben ♥
≡ disponibilité rp : 3/3 - Plus de RP dispo' pour le moment ♥
≡ amoureusement : Célibataire.
≡ métier : Bibliothécaire.
≡ pouvoir(s) : Contrôle des phéromones.
≡ alias : WhiteOrchid
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   Dim 19 Fév - 22:26


C’était fou. Tout le monde était désolé pour lui. Si ça avait changé quelque chose… Opium haussa les épaules. Tout le monde pouvait bien compatir à sa peine, cela ne lui ramènerait pas Yuichiro. Alors, tout ça n’avait pas un grand intérêt. Après savoir si quoi que ce soit dans sa vie était légitime ? Etait-ce légitime de se lancer dans une vengeance ? Beaucoup aurait assuré le contraire. Mais il n’allait pas parler de ça à Lukas. Parce qu’il n’en parlait tout simplement pas. Cela, ça ne regardait que lui. Et quelques complices dans la confrérie qui l’aidaient plutôt bien.

Légitime ou pas, elle est là. Je sais pas si je reprendrai mes études un jour… J’ai pas vraiment besoin d’un diplome pour me débrouiller.” ajouta-t-il flegmatique. “Et puis, je ferai pas honte à ma famille, j’ai plus le même nom qu’eux…

Il eut un petit rire. Et planta son regard bleuté dans celui de l’autre garçon. Lui, écouter ses problèmes ? Pourquoi ça ne sonnait pas très crédible ? Il suffisait de voir son malaise. Opium lui épargnerait ça. Vraiment. Au fond, c’était pas si déplaisant de retrouver quelqu’un de son passé. Qui n’avait pas trop changé. Ça mettait un peu en pause sa déprime. Cela ne durerait peut-être pas très longtemps mais autant en profiter ?

Y’a rien à écouter, si j’ai besoin d’en parler, j’irai voir un psy… Ou quelqu’un que je veux assommer, pas toi… Sans vouloir te vexer, hein.” Il sourit. “Je préférai le professeur de littérature, perso’, mais on a jamais trop eu les même goûts je crois… Et la dernière collection Burberry, je l’ai pas vu…

Il eut un petit rire. Il aimait bien la légèreté que Lukas essayait d’insufler à cette discussion. En fait, il avait envie de ça. Il avait envie de mettre son cerveau en pause en quelque sorte. Si bien, qu’il eut une drôle d’idée. Une idée qui allait sûrement plaire à Lukas.

Tu voudrais pas me faire une remise à niveau en shopping ?” demanda-t-il avec un petit sourire vaguement complice.

Comme une invitation à revenir à quelque chose qu’ils avaient pu partager. Une complicité lointaine mais qu’ils pouvaient peut-être retrouver ? De façon un peu différente ? Opium avait mal vécu d’être abandonné. Mais si ce n’était pas le fait de Lukas ? Peut-être que tout n’était pas mort entre eux et peut-être qu’il devait essayer d’arrondir les angles pour une fois ? C’était un peu grâce à Lukas qu’il avait commencé à assumer sa sexualité, non ? Ils avaient partagé plein de choses. Au delà de son pucelage…

_________________
FADING AWAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t175-opium-in-restless-dream http://godsxmonsters.forumactif.com/t177-opium-the-monsters-running-wild-inside-of-me
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
we're the ones who flirt with disaster [Opium & Lukas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Disaster Day Of Crisis
» Disaster : Day of crisis
» Disaster : Day of Crisis
» [FNO] - Riders of Disaster Motorcycle Club -
» Un jeu qui flirt dangereusement avec le pay to win ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: premier étage-
Sauter vers: