AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 change doesen't happen overnight [Franck & Felix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 23/02/2017
≡ messages : 135
≡ points : 358
≡ avatar : xavier dolan
≡ crédits : asp (♥) & tumblr
≡ comptes : lukas la diva & Zander the punisher
≡ disponibilité rp : dispo ♥
≡ amoureusement : célibataire
≡ métier : serveur au purple haze
≡ pouvoir(s) : hemokinesie
MessageSujet: change doesen't happen overnight [Franck & Felix]   Ven 24 Fév - 22:44

Home sweet home. Felix aurait aimé ne pas avoir besoin de démanger. Mais si même Westchester décidait de bouger, c’était que les choses étaient plutôt graves. Non ? D’ailleurs, le projet de Rhodes permettait cette fois de protéger des mutants qui n’étaient pas scolarisés dans l’école. Franchement, ce type représentait tellement d’espoir pour la population mutante. Diana Hill avait aussi représenté l’espoir, mais le peuple américain ne voulait plus d’elle… il fallait comprendre qu’ils ne voulaient plus des mutants non plus. Comment les choses avaient-elles pu prendre une telle tournure ? Est-ce que c’était l’attentat causé par la confrérie qui avait poussé les gens à voter anti-mutant ? Si c’était le cas (et c’était de toute façon, en partie responsable quoi qu’on en dise), la confrérie était bien loin de servir les intérêts des mutants. Ils ne servaient que leur violence et leur colère… Lorsqu’on avait passé toute la première partie de sa vie dans un lit d’hôpital, on n’avait pas le temps pour la colère… il l’avait été de rare fois, se disant que ce n’était pas juste qu’il soit malade alors que d’autres vivaient très bien… mais gaspiller le peu d’énergie qu’il avait pour des pensées négatives, c’était profondément stupide, une perte de temps. Il avait compris ça … enfin, la vie le lui avait fait comprendre. Maintenant, il rattrapait le temps perdu à sa façon, pas dans l’excès, mais avec une certaine liberté. Et puis, en profitant de la vie dans les bras de partenaires d’un soir, il faisait une pierre de coup : en oubliant au passage ses sentiments pour Darian… l’espace d’un instant.

Quoi qu’il en soit, il avait fini d’emménager la veille… bon sang, c’était fatigant. Quelques amis étaient venus l’aider, ils y avaient passé la journée, mais le brun était content du résultat. C’était plus grand que son appart minuscule du Queens… en plus, c’était un duplex donc il n’avait qu’un seul voisin, ce qui faciliterait sûrement les échanges. Il n’était pas bruyant comme garçon et espérait que le locataire de l’autre appartement ne l’était pas non plus. Mais bon, pour le moment, il n’avait pas encore eu le temps de se rendre compte, le déménagement l’avait tellement fatigué qu’il avait dormi comme une masse et rien n’aurait pu le réveiller. Quoi qu’il en soit, il rentrait du travail lorsqu’il croisa justement son voisin. « Bonsoir… » Il dévisagea l’homme… Ce n’était pas poli mais comme il avait l’impression de l’avoir déjà vu, il ne pouvait pas s’en empêcher. Non, ce n’était pas une impression, il était sûr de l’avoir déjà vu. Mais c’était assez ancien… avant ses quinze ans, non ? Ah quelle horrible sensation, il l’avait quelque part dans une case de sa mémoire mais n’arrive pas à ouvrir la bonne. « On… on s’est déjà vu, non ? À l’hôpital peut-être ? » Demanda-t-il avec une certaine prudence. Pourvu qu’il se trompe… ce qui le ramenait à ses souvenirs d’hôpital n’étaient jamais agréable… surtout qu’il s’en était enfui, qu’il avait abandonné ses parents … il avait tout laissé derrière lui… à cause de la peur que son pouvoir provoquait chez lui…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t225-felix-can-i-give-it-up- http://godsxmonsters.forumactif.com/t226-felix-we-ve-come-too-far-to-give-up-who-we-are#6773
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 18/01/2017
≡ messages : 181
≡ points : 427
≡ avatar : Martin Freeman
≡ crédits : Pom.e
≡ comptes : Jojo
≡ métier : Infirmier à l'institut
≡ pouvoir(s) : Transfert d’énergie
MessageSujet: Re: change doesen't happen overnight [Franck & Felix]   Sam 11 Mar - 11:15

    Ces derniers temps, Franck était carrément débordé. Il courait dans tous les sens, essayant de tout régler du mieux qu'il pouvait, s'occupant du mieux qu'il pouvait de son infirmerie, mais aussi, bossant pas mal en temps que Peacemakers, et c'est qu'il y avait pas mal de boulot à gérer en même temps. Et il avait du mal à s'en sortir. Il était constamment en colère, comme un vieux grincheux, et crevé, passant son temps à se plaindre de tout. Il en était même allez à envoyé bouler un élève avec force, parce qu'il c'était coupé le doigt. Bah quoi ? Un pansement et c'est bon, pas la peine de venir le faire chier pour ça, non ? Du moins c'est ce que pensais Franck. Oui, pire qu'une meuf en pleine menstruation, Franck était sur les nerfs.

    De plus, cela faisait deux jours qu'il n'était pas rentré dans son petit appartement, pour les besoins des Peacemakers, il avait du rester au près d'eux, veillant sur eux et dormant que très peu. Alors quand enfin, il eu la possibilité de rentrer, il se sentit carrément comme Elsa : Libéré, délivré. Rien de mieux que de rentrer chez soit après un long moment de boulot, pour pouvoir souffler. Et il avait même décidé que le lendemain, il n'irait pas travailler à l'institut, préférant se reposer avant de clairement péter un câble.

    Alors, le voilà, un léger sourire aux lèvres malgré son visage complètement marqué par la fatigue, à se diriger chez lui en sifflotant joyeusement. Franck qui était d'habitude si méticuleux, avait sa chemise déboutonnée sur le haut, son manteau grand ouvert, et son écharpe ne couvrant même pas correctement son cou. Il avait même, les cheveux en pagaille. Oui, lui si maniaque sur son apparence était tellement crevé, qu'il c'était complètement laissé allez. Mais rien de bien grave en soit. Il avançait donc joyeusement, et rentra avant de se stopper net. Là. Un jeune. Mais, ce n'est pas ça qui le perturba, c'est qu'il avait déjà vu son visage quelque part, Franck en était absolument persuadé.

    Il était visuel le Franck, et se souvenait de beaucoup de visage, et celui-ci lui disait clairement quelque chose. Trop dans ses pensées, essayant de se rappeler, il ne le salua même pas, encore un signe qu'il se laissait allez le médecin, mais il le fixait autant que lui le fixaient, essayant tous les deux de se rappeler. Mais à ses paroles, le médecin ouvrit de grands yeux, se rappelant alors avoir du s'occuper de lui à l'hôpital effectivement quand les infirmiers et médecins étaient totalement en sous effectifs. Un immense sourire se dessina sur ses lèvres.

    - Comment vas tu... Félix ! Comment vas tu ?

    Oui, il se souvenait même de son prénom, et se souvenait à présent très bien qui était ce jeune. Il s'approcha alors de lui, toujours son sourire sur les lèvres.

    - Mais c'est dingue ! Tu es sortit de l'hopital ? Mais je pensais que tu en sortirais jamais, et ça va mieux ? Mais et ta santé ? Puis t'es parents ! Comment vont-ils ? C'était des gens vraiment bien. Oh ! Tu veux rentrer boire un café ?

    Il désigna la porte de son appartement à lui, l'observant après cet afflux de questions qu'il n'avait pas pu retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 23/02/2017
≡ messages : 135
≡ points : 358
≡ avatar : xavier dolan
≡ crédits : asp (♥) & tumblr
≡ comptes : lukas la diva & Zander the punisher
≡ disponibilité rp : dispo ♥
≡ amoureusement : célibataire
≡ métier : serveur au purple haze
≡ pouvoir(s) : hemokinesie
MessageSujet: Re: change doesen't happen overnight [Franck & Felix]   Sam 25 Mar - 13:28

Et voilà, Felix ne s’était pas trompé. En effet l’homme travaillait à l’hôpital où il avait été … pensionnaire, pendant de longues années. Bon, de toute façon, ils n’étaient pas à l’hosto là, tout allait bien. Ils n’étaient pas en mode médecin et patient. De toute façon, il n’avait plus besoin de médecin, d’opération, de transfert sanguin, c’était fini… enfin, façon de la parler. C’était grâce à son pouvoir qu’il n’en avait plus besoin à l’hosto. Mais dans les faits, c’était plus ou moins la même chose vu qu’il absorbait le sang des gens. Sauf que c’était par petite dose et que souvent, à part de la fatigue, ils ne ressentaient rien… il n’y avait plus besoin d’être compatible, c’était comme si tous les types de sang lui convenaient ou comme si son don rendait compatible. Felix ne s’était pas trop posé de questions au sujet de son pouvoir, parfois il se disait que moins il en savait, mieux c’était. Il ne voulait pas être une machine à absorber le sang des autres. Il sourit aux questions du médecin, mais ses lèvres se pincèrent lorsqu’il entendit la réflexion au sujet de ses parents. C’était plutôt délicat comme sujet… Il avait quand même pris la poudre d’escampette sans un mot, sans adieux. C’était égoïste, mais il savait que ses parents étaient du genre à voter pour Mark Washington, donc la fuite était ce qu’il y avait de mieux pour ne pas les décevoir et se faire haïr… ceci dit, ils doivent le haïr d’être parti sans rien dire.

« Va pour un café, enfin, si vous n’avez rien de mieux à faire. » Qu’il répondit sagement en suivant l’homme. « Et… oui ça va mieux, c’est pour ça que je me suis enfui de l’hôpital… mes parents ne doivent pas savoir que je suis là. Ils n’aiment pas trop les gens comme moi… Comme nous ? » Qu’il demanda finalement, un peu curieux à l’égard de l’homme. Tous les gens vivant ici n’étaient pas forcements des mutants mais il y en avait beaucoup dans le lot. Ceux qui, comme lui, craignaient les conséquences de l’élection d’un anti-mutant. Autant dire que ça ne sentait pas bon pour eux. Si l’homme était un mutant, c’était bien la preuve que les mutants n’étaient pas tous des monstres et qu’ils étaient des personnes normales… C’était comme être homo, ça ne se voyait pas forcément au premier regard. En tout cas, pour les mutants comme lui. Et pour les gays comme lui d’ailleurs. Il était quand même un peu gêné d’être là. Se faire inviter par son médecin, c’était un peu bizarre comme situation. Enfin, monsieur Fitzgerald –si sa mémoire ne lui jouait pas des tours– n’avait pas été son médecin attitré, il avait juste remplacé l’autre lorsque celui-ci était débordé… vu la gueule des hôpitaux, ça arrivait malheureusement. S’il avait chez son médecin attitré, là, ce serait encore plus embarrassant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t225-felix-can-i-give-it-up- http://godsxmonsters.forumactif.com/t226-felix-we-ve-come-too-far-to-give-up-who-we-are#6773
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: change doesen't happen overnight [Franck & Felix]   

Revenir en haut Aller en bas
 
change doesen't happen overnight [Franck & Felix]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We Are Change Paris vs Le Siècle
» pb voitures qui change de prix ???
» [Salon] Bourse d'échange Orleans.
» pour qu'un personnage devient un objet ? ou change de vue
» Gotrek et felix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: habitations-
Sauter vers: