AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 opération margarine + (tony/willy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 25/03/2017
≡ messages : 36
≡ points : 129
≡ avatar : dylan fuckin' sexy o'brien
≡ crédits : ailahoz(ava) //astra(signa)
≡ disponibilité rp : 0/4
≡ amoureusement : célibataire
≡ métier : étudiant
≡ pouvoir(s) : Copie de pouvoir, il lui suffit de toucher un autre mutant pour copier son pouvoir sans pour autant le lui en priver. C'est marrant, mais quand on sait pas maîtriser le don qu'on encaisse, ça peut vite partir en cacahuète
≡ alias : Pyco (c'est "copy" en verlant. Ouais c'est nul, mais il trouve ça marrant)
MessageSujet: opération margarine + (tony/willy)   Mar 11 Avr - 17:16

opération margarine

Y'a des jours comme ça où il suffit d'un seul petit truc pour que je sois foudroyé par un éclair de génie. Aujourd'hui, c'est quand j'ai décidé de voler des P'tits filous dans les cuisines de l'institut que ça m'est venu : j'ai ouvert le frigo et là, je l'ai vu, la plaquette de beurre. A cet instant, je me suis fait la réflexion que ça ressemble quand même vachement à un savon et j'ai eu la méchante envie de remplacer tous les savons des salles de bains du coin par des bons gros bouts de beurre, mais c'était pas assez puissant comme plan. J'ai réfléchi un peu en bouffant au passage un P'tit filou à la banane et j'ai compris que je pouvais faire encore mieux que ça. Un truc tellement énorme que ce coup là, tout le monde s'en souviendrait. J'ai fouillé la cuisine pour trouver le pot de margarine et une fois que j'ai mis la main dessus, j'ai poussé un rire diabolique qui a failli mal finir quand je me suis étouffé avec le reste de P'tit filou à la banane que j'avais encore dans la bouche, mais ça va, je m'en suis sorti avec juste un peu de bave sur mon t-shirt de pyjama.

Quoiqu'il en soit, j'ai un plan parfait en tête, maintenant il me faut un complice, et pour ça je sais vers qui me tourner : Tony. J'adore ce mec, pas juste parce qu'il est toujours partant pour faire des conneries avec moi – suffit juste de savoir le convaincre et pour ça je suis passé maître – mais aussi parce que c'est un humain et que j'ai pas à faire tout le temps gaffe pour pas le toucher. Y'a certains mutants avec qui je peux être comme ça aussi, ceux dont j'ai pas la trouille du pouvoir, mais avec les humains pour le coup y'a 0% de risque qu'il se passe quoique ce soit de foireux. Et si en plus l'humain en question est fun, c'est encore mieux.

D'habitude, Tony pionce pas dans le même bâtiment que moi, mais on a discuté aujourd'hui et il m'a dit qu'il dormait dans une chambre d'un pote pas trop loin de la mienne. A pas de loup, je me faufile dans les couloirs jusqu'à la porte de sa piaule dont je tourne doucement la poignée en serrant les fesses pour réveiller personne. Une fois que c'est fait, je me fous à plat ventre par terre et rampe comme un GI vers le lit dans lequel dort mon pote. Comme j'ai choppé le pouvoir d'un type qui peut voir dans le noir un peu plus tôt, j'ai pas trop de mal à trouver et me redresse légèrement pour secouer mon pote en murmurant : « Hé Tony ! Tony réveille toi ! » A la seconde où il ouvre un œil, je sors le pot de margarine que j'avais caché dans mon futal le temps de me glisser jusqu'à Anthony et le secoue devant sa tête de mec pas frais qui vient de se réveiller : « Regarde ce que j'ai piqué ! Mec j'ai un plan d'enfer, faut que tu viennes avec moi, on va faire un coup légendaire cette nuit ! » Et comme je suis vraiment à fond, je dévisse le bouchon du pot, fous deux doigts dedans et me fais des marques ultra graisseuses sur les pommettes comme un chef sioux. Après, je plonge cette fois le pouce quand la margarine et étale le tout sur le front de Tony en murmurant : « Siiiiimbaaaaaaa... » Quand ma petite cérémonie est terminée, je remballe mon pot en le rangeant de nouveau dans mon fute et donne une tape amical sur l'épaule de Tony. « Allez lève toi, on a du taffe : les poignets de tout le bâtiment vont pas se retrouver pleines de graisse toute seules hein ! » Je me remets à plat ventre par terre, prêt à partir en croisade avec ma margarine et mon coéquipier, mais avant ça je me redresse pour ajouter un dernier petit truc qui a quand même son importance : « Ah et lave toi les chicots, l'haleine du matin ça réussit à personne et tu fais pas exception à la règle. Quoique... oublie on a pas le temps et ça va faire du bruit. Go on s'arrache ! »


☆☆☆ Beerus

_________________


But I'm weak
and what's wrong with that ? ☽ One sip, bad for me One hit, bad for me One kiss, bad for me But I give in so easily And no thank you is how it should've gone I should stay strong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t254-will-la-confiance-en-so http://godsxmonsters.forumactif.com/t258-will-ca-va-etre-tout-noir
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
avatar
ADMIN ≡ TAKES SO MANY SHAPE
≡ date d'inscription : 06/01/2017
≡ messages : 786
≡ points : 1529
≡ avatar : tyler young
≡ crédits : ilyria (vava), tumblr (gifs)
≡ comptes : lukas la diva, felix le vampire
≡ disponibilité rp : dispo 3/4 (Eden, Améthyste, Cecil)
≡ amoureusement : célibataire
≡ métier : étudiant en HiDA + serveur dans un starbucks
≡ pouvoir(s) : aucun, il est humain
MessageSujet: Re: opération margarine + (tony/willy)   Mar 18 Avr - 17:07

opération margarine
Avec son caractère sensible et plutôt « mignon », on avait souvent du mal à imaginer qu’Anthony ne soit pas une vierge effarouchée, et pourtant, il n’était pas puceau, ni effarouché. Du coup, quand l’un de ses amants réguliers lui avait proposé de passer la nuit avec lui, il n’avait pas refusé. Le plus simple aurait été d’aller chez le brun, mais l’autre préférait rester sur place. Il avait trop la flemme de faire le chemin jusqu’à l’institut le lendemain matin. Heureusement, Anthony était de bonne composition et disposé à céder aux caprices de son plan cul régulier. Et puis, il ne commencerait pas les cours avant onze heures, ça lui laissait largement le temps de rentrer prendre une douche et se changer. Il ne s’inquiétait pas pour ça. Il avait donc glissé, au cours d’une discussion avec Will, qu’il serait dans le même bâtiment que lui cette nuit. Et puis, la fameuse nuit arriva, le brun et son hôte ne tardèrent pas à aller dans la chambre de ce dernier… pas pour faire un scrabble. Après les dernières galères qu’il avait vécues, Anthony profita enfin d’un moment où son esprit ne venait pas lui rappeler qu’il avait été tabassé par des homophobes et emmerdés par des mutants anti-humains. Il avait juste l’impression d’être un type normal avec un type normal et que c’était normal de faire ça avec une personne du même sexe. Être humain ou mutant, hétéro ou homosexuel, tout ça était normal pour lui. Mais il y avait toujours des connards intolérants pour essayer d’imposer leur vision malsaine du monde.

Quoi qu’il en soit, il était bien là, endormi dans les bras de son amant derrière lui. Mais le repos fut de courte durée selon son esprit. Son état de sommeil si parfait fut troublé par des secousses et une voix. Il émergea difficilement, grognant légèrement. Les informations peinaient arriver au cerveau de celui que l’on venait de tirer des bras de Morphée… et bientôt, des bras de son amant. Il grimaça lorsque l’autre lui foutu de la margarine sur le front… Yurk ses mèches de cheveux qui n’étaient plus tenues par du gel allaient être tout gras. Il se leva et attrapa son jean et son t-shirt, les enfilant dans l’obscurité, à l’arrache tandis que l’autre, toujours dans le lit lui demandait ce qu’il foutait. « Je sais pas, je reviens. » Rétorqua Anthony. Car ouais, il allait suivre Will mais il fallait qu’il lui redise le plan. Il mit ses converses dans en faire et lacets et quitta la pièce alors que l’autre était toujours à plat ventre. « Dépêche-toi. » Qu’il lâcha avant d’essayer de sentir son haleine avec sa main. Ouais bah, tant pis pour ça. Direction l’institut apparemment. « Tu veux faire quoi avec ta margarine ? J’ai rien pigé… mais je parie que c’est pas pour faire des roses des sables… il marqua une brève pause avant de reprendre pour lui-même. Et c’est bien dommage. » En même temps, c’était trop bon, les roses des sables… trop bon, mais trop gras. Ils arrivèrent donc à l’institut et Anthony était enfin réveillé… Vivement qu’il retourne se blottir dans les bras de l’autre là. Mais en attendant, il voulait bien aider Will avec son plan débile… ça allait être drôle.
© gods and monsters

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t255-anthony-but-i-m-only-hu http://godsxmonsters.forumactif.com/t257-anthony-but-i-don-t-wanna-wake-up-in-your-wasteland#7467
 
opération margarine + (tony/willy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salon] Génération 80 2eme édition 28 et 29 mai 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin
» Willy
» Régénération et Apothicaire
» [Modération] Avertissements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: iota mu gamma-
Sauter vers: