AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 The past is past, if only... ft. Johanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: The past is past, if only... ft. Johanne   Jeu 5 Jan - 19:21

La nuit avait été moyennement bonne. Jack avait encore été victime d’insomnies. Bon depuis ses 18 ans il en avait pris l’habitude. C’était extrêmement rare quand il arrivait à faire une nuit entière. Son passé revenait toujours à la charge, notamment son enfance avec son père. En même temps, à cette époque-là il était jeune et les souvenirs s’ancrent très facilement à cet âge-là. Au fond il était incapable de tirer un trait dessus. De toute manière il ne le pouvait pas, son corps était marqué à jamais. Le blondinet se réveilla fatigué. Il fallait avouer qu’avec des nuits comme celles-là il manquait cruellement de sommeil. Se préparant tranquillement Jack s’habilla simplement mais avec des vêtements un peu chauds. On commençait petit à petit à arriver dans l’hiver, même si pour le moment le temps était à l’automne.

Pendant le petit-déjeuner, le jeune homme essaya de penser à autre chose plutôt qu’aux cauchemars qu’il avait faits. Comme par exemple en pensant à Johanne, la demoiselle qu’il avait rencontrée il y a quelques temps maintenant. Ils avaient rapidement sympathisé, se trouvant plusieurs points communs dont la passion pour Disney. Depuis leur rencontre les deux jeunes s’étaient revus plusieurs fois et le courant passait toujours aussi bien. C’était la première fois que Jack se faisait une amie. Elle n’avait pas peur de lui et ne le jugeait pas comme les autres. A ses côtés, Jack se sentait normal pour la première fois de sa vie depuis le décès de sa mère. Sa journée de cours passa relativement rapidement. Une fois terminée, il se dirigea vers le campus.

Dans sa chambre, il posa ses affaires puis s’installa à son bureau. Il sortit d’un des tiroirs une feuille blanche sur laquelle un dessin était commencé. Le jeune homme avait pour projet de faire un grand portrait de sa mère. Chaque jour il avançait un petit peu. Tandis qu’il lançait le cd de sa génitrice il crayonnait. Au bout d’un moment il dût se stopper à cause d’une douleur au niveau des côtes. C’était toujours la même douleur qui le lançait. Il mit la musique sur pause. Se levant de sa chaise, il sortit une trousse de secours, qu’il déposa sur le lit. Jack leva ses gants, puis se mit torse nu. Il attrapa un rouleau de bandage. S’asseyant sur le lit, il prit le tube de crème que lui avait donné l’infirmier. Il le regarda un instant avant de finir par le jeter par terre. Il n’était toujours pas décidé à l’utiliser. Le blondinet essayait tant bien que mal d’enrouler le bandage autour de ses côtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 8 Jan - 16:53

    La petite poupée blonde enfila son pull préféré : Un pull à motifs licornes. Puis elle enfila ses chaussures et prit son sac de cours en bandoulière avant de quitter sa chambre tranquillement. Elle était d'assez bonne humeur, malgré qu'elle devait aller à un cour, ça aurais pu être barbant mais non, elle était que joie en cette journée.  Elle ne savait pas vraiment pourquoi. Mais qu'importe,  un peu de bonne humeur ne faisait jamais de mal après tout.

    Elle avançait alors dans les couloirs, tranquillement avant de se stopper. Elle avait entendu non loin d'elle un groupe parler d'un certain Jack. Alors de nature curieuse la blonde s'approcha pour écouter,  se demandant s'il s'agissait de son ami ou non. Il y avait quelques temps, Johanne avait rencontré un chouette garçon : Jack Collins.  Il était adorable et elle adorait passer du temps avec lui. Alors ils c'étaient revu plusieurs fois, et la jolie blonde pouvait enfin dire qu'elle avait un ami. Et qu'il était vraiment super en plus. Mais là, ce qu'elle entendit était assez insensés. Elle fronça les sourcils.

    - Vous êtes des langues de vipères.

    La jeune femme partit alors à son court après avoir insulté ce groupe de vipère sans aucune gênes.  Mais Jack était son ami et elle se devait de le défendre.  Mais elle réussit pas à se concentrer durant tout le court,pensant à ce qu'elle avait entendu. Qu'il avait brûlé sa maison, tué son père.  C'était fou. Il était bien trop gentil pour se comporter ainsi. Elle en était persuadé la blonde mais au fond elle avait peur. Alors Johanne décida de le lui demander.

    Elle le chercha de partout, mais il n'était apparemment pas dans le coin. Surement était il dans sa chambre ? Elle s'y dirigea tranquillement avant de se retrouver face à la porte de la chambre du blond.  Elle hésita un peu, commençant à paniquer sans vraiment de raison. Mais en même temps quand on apprends qu'une personne étant votre ami a tué son propre père,  que ferait vous ? La blonde souffla alors et frappa doucemebt avant d'entrer sans gênes, fronçant les sourcils.

    - Jack est ce que...

    Mais la blonde se figea. Elle vira au rouge en le voyant ainsi avant de pâlir d'un coup et de s'approcher,laissant la peur filer pour laisser place à l'inquiétude. 

    - Tu es blessé ? Ça va ? Qu'est ce que tu as ? Demanda la jeune fille.

    Elle s'assit alors à ses côtés sur le bord du lit,  laissant tomber son sac à ses pieds et regardant le blond.

    - T-tu a besoin d'aide ?

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 8 Jan - 19:37

Jack avait l’habitude des rumeurs à son sujet. Cela faisait des années qu’il en était victime et il faut croire que ce n’était pas prêt de changer. A la fin de sa journée de cours, il était tranquillement rentré dans sa chambre. Une fois qu’il eut terminé de faire ses devoirs, il s’attaqua à son activité favorite : le dessin. Mais le traitement que lui avait infligé son père le rattrapa. La douleur au niveau de ses côtes se réveilla.

S’asseyant sur le lit avec sa trousse de secours, il se mit torse nu. Le blondinet savait ce qu’il devait faire. L’infirmier lui avait donné des moyens de soulager la douleur. Alors qu’il essayait d’enrouler le bandage autour de ses côtes, on toqua à la porte. Il n’eut pas le temps de réagir que la porte s’ouvrit avec fracas. Ce qui le fit sursauter, faisant tomber le bandage et le reste du matériel par terre.

- Jo-hanne…

La regardant, il vit le visage de la demoiselle changeait petit à petit. D’un coup il réalisa qu’il était torse nu et qu’elle pouvait voir ses cicatrices. Il attrapa vite son pull et le plaça devant son torse. Le pyromane n’osait pas regarder son amie en face. Puis cette dernière lui posa pleins de questions. Elle s’inquiétait pour lui ? Jamais personne ne s’inquiétait pour lui hormis sa mère, qui n’était plus de ce monde malheureusement.

- Tout va bien, ce n’est rien. Ce n’est que de vieilles cicatrices, la rassura-t-il.

Johanne s’assit sur le lit à côté du blondinet. Les deux jeunes se regardèrent les yeux dans les yeux. C’était vraiment remarquable que la demoiselle n’ait pas peur du mutant. Ramassant son matériel de soin, il regarda légèrement la blondinette.

- Il faudrait enrouler le bandage autour de mes côtes de façon à bien bloquer les pansements.

Il positionna les pansements de chaque côté et les tint du temps qu’elle enroulait le bandage. Là elle pouvait parfaitement voir son torse et son dos qui étaient hideux et remplis de marque.

- C’est moche, hein ?

Quelle fille aimerait un homme avec pleins de cicatrices, de bleus, etc. ? Aucune. Il jeta un coup d’œil au tube de crème qui était par terre avec le post-it de l’infirmier qui indiquait qu’il fallait appliquer la pommade sur les cicatrices –chose qu’il n’avait jamais faite.

- Qu’est-ce que tu voulais me dire tout à l’heure quand tu es arrivée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Lun 9 Jan - 16:26

    Que de vieilles cicatrices ? Elle fonça les sourcils surprise en observant le blondinet avant de l'aider à ramasser le matériel de soin. Elle se remit ensuite sur le lit, silencieuse d'un coup en se demandant bien ce qui lui avait provoqué de tels marques. Elle fit alors une petite moue, détournant le regard avant de prendre les bandages, les regardant un court instant. Puis timidement et doucement elle commença a essayer de les lui mettre, se mordillant la lèvre inférieure de peur de mal les mettre.

    - Si ça sert trop, dis le moi... murmura Johanne.

    Elle avait peur de lui faire mal ou quoi, alors la petite blonde y allait avec autant de douceur que possible. Elle repensa alors à se qu'elle avait entendu dans les couloirs sur Jack et fronça doucement les sourcils. Non c'était clairement impossible. Elle ravala le peu de peur qui se développait en elle et sourit doucement au blondinet, essayant d'être aussi gentille qu'elle le pouvait.

    - Ca te rends plus virile ! ria la jeune femme.

    Autant essayer d'y mettre un peu d'humour après tout non ? La petite blonde finit alors de lui mettre les bandages, les faisant bien tenir en veillant a ne pas trop l'avoir serré avant de relever son visage vers lui, le regardant, hésitante a sa question. Mais Johanne secoua la tête négativement, se reculant un peu pour le laisser respirer et sourit doucement, comme elle savait si bien le faire.

    - Rien d'important, laisse. Ca va toi ? Co-comment tu... ? Non, non. C'est malpoli, et ta peut être pas envie d'en parler. Je devrais te laisser.

    Elle se leva alors en reprenant son sac, prête à partir mais elle vit le tube resté au sol. Elle se baissa alors pour le regarder, lisant les post-it puis regardant le blondinet en lui tendant le tube de pommade.

    - Tu en as mis ? demanda Johanne.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 15 Jan - 14:14

Essayant tant bien que mal de se soigner, Johanne rentra en trombe dans la chambre du blondinet. Il ne s’attendait pas à avoir de la visite aujourd’hui. D’un coup le jeune homme réalisa qu’il était torse nu et que, de ce fait, elle voyait très bien ses blessures. Il chopa son pull pour couvrir son torse. C’était la première fois qu’une fille voyait le haut de son corps, à l’exception de sa mère bien sûr.

La blondinette l’aida ensuite à mettre le bandage au niveau de ses côtes. Jack se sentait tellement nul face à la demoiselle. Son haut du corps était horrible et elle restait là. Pour lui, il n’en valait pas la peine. Le pyromane secoua doucement la tête négativement en guise de réponse. Elle était douce et tendre. Tout le contraire de son père quand il le battait à l’époque.

Jack manqua de s’étouffer en entendant la réponse de son amie par rapport à son torse et son dos. Ça le rendait plus viril ? Pour de bon ? Quand il l’entendit rire il comprit que ce n’était pas sérieux. Comment quelqu’un comme lui pouvait être viril ? C’était insensé, à ses yeux en tout cas. Il esquissa un sourire. Ensuite le jeune homme se demandait de quoi elle voulait lui parler pour arriver en courant comme ça. Sa réponse l’intrigua un peu. Mais le fait qu’elle veuille partir le surprit davantage. Il ne put réagir. A vrai dire, il ne pouvait pas réagir puisqu’après tout, tout ce qu’il savait faire c’était faire fuir les gens. Il n’osait pas la regarder. Soudain il releva le visage afin de la regarder et de voir de quoi elle lui parlait. Elle lui tendait le tube de crème qu’il était censé mettre sur ses cicatrices.

- Non, le tube est neuf, dit-il en secouant la tête négativement.

Il ne l’avait jamais ouvert et ne l’ouvrirait jamais. Mais ça, elle n’avait pas besoin de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 15 Jan - 17:32

    - Jack... tu devrais en mettre...

    La blonde revient s'asseoir près de lui en me regardant inquiet. La situation était bizarre là. Il semblait mal le blondinet, puis Johanne se posait beaucoup de questions concernant ces cicatrices. Elle se mordilla alors la lèvre inférieure en observant le tue entre ses mains puis releva le visage vers son ami, penchant doucement la tête sur le côté.

    - Je... j'ai. .. commença la blonde avant de faire une petite moue. Il y a des gens dans les couloirs. Des élèves, ils disaient des choses méchantes te concernant... des choses vraiment méchantes. .. horrible...

    Elle se stoppa quelques secondes en observant une nouvelle fois le tue entre ses mains qu'elle faisait rouler doucement. Passant une main dans ses cheveux, la blonde soupira doucement avant de le regarder de nouveau, les larmes aux yeux.

    - Je suis venue pour savoir si c'était vrai mais tu es trop gentils... désolée d'avoir cru c'est idiots.

    La blonde se sentait tellement idiote d'avoir pu penser qu'ils avaient raison. Elle regarda son ami toute triste avant de venir le serrer dans ses bras en douczur. Non, Johanne n'écoutera plus les rumeurs dans les couloirs. Elle était persuadé que Jack était trop bon et trop gentils pour faire quoi que ce soit de mal. Elle resta alors quelques secondes à le serrer contre elle avant de se détacher et de l'observer, puis détourna le regard, les joues rouges.

    - Désolée Jack... souffla la petite tête blonde.

    Elle le regarda en faisant une petite moue avant de tenter de lui sourire doucement et tout gentiment.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 15 Jan - 21:26

A quoi bon en mettre ? Tout le monde le fuyait et ce n’était certainement une stupide pommade qui règlerait ses problèmes. Johanne se rassit sur le lit. Elle allait lui appliquer la crème ? Non, c’était impensable. Il était trop horrible pour ça. Ses paroles le surprirent et ses yeux s’ouvrirent en grand. Les rumeurs, elle n’en avait jamais entendu parler. La suite de ses paroles lui fit un choc, ses yeux s’écarquillèrent davantage. Elle voulait savoir si c’était vrai, donc elle les croyait un minimum. Le cœur du blondinet se serra. Pourquoi avait-il aussi mal ? Aucun son ne sortait de sa bouche, à vrai dire rien ne pouvait sortir. Soudain elle le prit dans ses bras. Son cœur rata un battement. C’était la première fois que quelqu’un avait ce genre de geste envers lui. Jack découvrait la douceur et la tendresse. Le haut de son corps ne l’effrayait pas. Cela apaisa le jeune homme. Lorsqu’elle le regarda après le petit câlin, ses joues étaient rouges. Il n’avait pas l’habitude de ce genre de choses. Il détourna alors ses yeux. Elle voulait faire comme si de rien n’était pour les rumeurs. Mais elle ne savait rien de lui. Réfléchissant un instant, il décida de se lancer. De toute manière il ne pouvait pas se cacher indéfiniment. Il ne la regardait pas, il était incapable de raconter son histoire en regardant Johanne dans les yeux.

- Mes parents se sont séparés quand j’avais 6 ans. Après leur séparation j’ai vécu avec mon père à Détroit. Il n’a pas accepté que ma mère le quitte et il est très vite devenu alcoolique et… violent. Il n’arrêtait pas de dire que je lui ressemblais… Il n’aimait pas ça. Puis par une journée d’hiver où la cheminée fonctionnait, ma pyrokinésie s’est réveillée et a foutu le feu à la maison. J’ai réussi à m’échapper mais pour lui, c’était trop tard…

Le passé n’est jamais loin. Les souvenirs refaisaient surface. Ils défilaient dans son esprit dans le moindre détail. Le blondinet tremblait.

- Après ça je suis allé vivre chez ma mère à Boston. C’était les meilleures années de ma vie. On passait tout notre temps ensemble. Elle me jouait du violon rien que pour moi. J’étais content. Elle m’a appris à ne pas avoir peur de mes pouvoirs. Elle m’a appris à monter à cheval et m’a offert un cheval. On faisait pleins de balades. Pour une fois je pouvais vivre normalement, comme n’importe quel autre adolescent de mon âge. Mais il fallait bien que ça déraille… Du jour au lendemain elle ne voulait plus me toucher, sauf quand j’avais des gants. Elle avait peur de ma psychométrie. Elle est morte d’une tumeur au cerveau quand j’avais 18 ans. Les six derniers mois de sa vie, elle refusait de me toucher.

Jack avait les larmes aux yeux. Il était sur le point de pleurer. Mais rien ne coulait, parce qu’il ne voulait pas pleurer devant Johanne.

- Alors oui, mes parents sont morts à cause de moi et je suis un meurtrier. Oui je suis dangereux et je suis un monstre.

Il avait mal, très mal.

- Je ne t’en veux pas et je ne t’en voudrais pas si tu les crois et si tu me détestes. Merci d’avoir été mon amie.

Son cœur se serrait et lui faisait horriblement mal. Maintenant il était prêt à ce qu’elle parte, à ce qu’elle le laisse tomber. Le blondinet n’avait peut-être rien demandé mais on ne contrôlait pas la nature humaine. Et puis il avait l’habitude d’être seul. En tout cas il était content d’avoir eu une amie pendant quelques mois. Une larme tomba sur ses mains, qu’il cachait entre ses jambes car il ne portait pas ses gants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Lun 16 Jan - 16:50

    En le voyant détourner le regard, Johanne comprit que les rumeurs n'étaient pas vraiment fausses. Elle le fixa alors surprise, mais silencieuse, ne sachant pas comment elle devait réagir face à cela. La petite blonde était vraiment perdue. Mais alors, le blond commença à lui parler. A lui dire et lui expliquer pleins de choses. Des choses horribles et qui devait sûrement lui faire mal,très mal, car se plonger dans de tels souvenirs c'était très douloureux.

    La petite blonde resta silencieuse tout du long, ne le quittant pas du regard et l'écoutant du plus attentivement qu'elle pu. Pour unes fous ses pensées ne vagabondaient, non,elle étaient toutes centrés sur Jack, n'arrivant pas à détourner le regard. Johanne n'en croyait pas ses oreilles. Comment après tout ça pouvait il encore être sain d'esprit et si gentils ? Johanne elle, pleurait souvent en repensant à sa famille. Elle ne le disait à personne, mais elle le vivait mal. Mais à côté de ce qu'avait vécu son ami, c'était rien et elle se sentit bien égoïste d'un coup.

    Mais apparemment il était persuadé qu'après ça, elle ne serait plus son ami. Il la connaissait donc si mal ? Eux qui se voyaient des que possible ? Qui passaient du si bon temps ensemble ? La petite poupée fronça doucement les sourcils en se mordillant la lèvre inférieure avant de secouer la tête négativement.

    - Moi j'ai pas peur !

    Et pour la première fois de sa vie il dit cela avec conviction. Elle qui pourtant avait peur de tout et de rien. Si bien que chaque soir au moins elle faisait un cauchemar, si bien que une fois par jour minimum elle avait une frayeur. Mais là, elle n'avait pas peur. Comment pouvait elle craindre se garçon qui était si gentils et doux ?

    Et pour lui prouver ses paroles, Johanne lui sourit doucemebt puis posa sa main sue le bras de Jack. Doucement, sans lâcher le blond du regard elle la glissa jusqu'à sa main à lui, la serrant en douceur mais pourtant avec une certaine fermeté, voulant lui prouver que oui, elle n'avait pas peur et qu'ils seraient toujours amis.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Ven 27 Jan - 23:25

Pour la première fois Jack racontait son passé de son plein gré. Elle ne lui avait rien demandé. Mais il savait que tôt ou tard il serait obligé de lui dire, surtout qu’elle avait déjà entendu les rumeurs. Donc il s’était lancé. En revanche il ne la regardait pas. Il ne pouvait pas lui expliquer son histoire en la regardant. C’était suffisamment difficile pour le blondinet de se dévoiler comme ça. Au fur et à mesure les souvenirs lui revenaient dans les moindres détails et lui faisaient horriblement mal.

Une fois qu’il eut fini, il était prêt à se retrouver à nouveau seul. Qui resterait avec un pyromane et un meurtrier ? Personne. Certes ils se voyaient souvent et ils passaient du bon temps. Mais c’était avant qu’elle apprenne son passé et que les rumeurs étaient en partie vraies. Donc elle pouvait très bien avoir changé d’avis. Sa réponse le surprit. C’était la première fois que quelqu’un lui disait qu’il n’avait pas peur de lui avec autant de conviction. Jack adressa un petit regard timide à Johanne.

D’un coup il sentit une main sur son bras. Il n’osait pas regarder la blondinette. Petit à petit la main de la demoiselle glissa jusqu’à celle du blondinet. Soudain sa psychométrie se déclencha. Il vit un homme mettre une jeune fille à la porte et Johanne triste. Eloignant un peu sa main, il récupéra ses gants et les remit. Voilà pourquoi il portait toujours des gants et pourquoi il évitait toujours le contact avec les gens. Dès qu’il touchait quelqu’un ou qu’une personne touchait ses mains il voyait le passé de la personne en question. C’était toujours aléatoire, ce n’était certainement pas lui qui décidait du passage qu’il voulait voir.

- Triste… père…

Comme souvent il ne comprenait pas la vision du passé. Il avait fini par prendre l’habitude maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Sam 28 Jan - 17:51

    Non, elle n'avait pas peur. Elle qui pourtant été effrayé de tout n'avait pas peur là. Elle voulait pas et ne pouvait pas avoir peur de Jack. Il était son ami, elle l'appréciait vraiment et elle voulait lui prouver qu'elle n'avait pas peur. Alors la blonde avait glissé sa main sur le bras du blond, l'observant en même temps et prit sa main dans la sienne, la serrant avec douceur. Non elle n'a pas peur. Pourquoi aurait elle peur ? C'est ridicule. Elle avait tenue sa main un court instant avant que Jack ne la repousse et remette ses gans instantanément. Johanne le regarda un peu perdu avant d'entendre ses mots.

    La petite poupée détourna le regard. " triste " et " père " sont deux mots qui avec Johanne allait bien ensemble. Elle aimait son père, autant qu'une fille peut aimer son père, mais lui, il la détestait maintenant et elle n'avait même plus de nouvelles. Rien. Il l'avait mit à la porte comme il l'avait fait pour sa cousine. Alors qu'elle était sa fille. Et malgré le mal qu'il a pu lui faire, que ça soit quand il la foutu à la rue ou bien quand elle était petite, malgré ça, Johanne l'aimait toujours autant. Puis surtout, quand elle pensait à lui, elle essayait de se rappeler que des bons moments. Et au final elle se rendait compte qu'ils n'étaient pas nombreux.

    - Mon père est gentils... souffla Johanne. Il me rends triste parfois, c'est vrai, mais il est juste... Humain.

    Et elle c'était une mutante. Elle baissa la tête à cette pensée, mêlant et entremêlant ses doigts entre eux, les fixant. Elle était un monstre quoi, et c'est pour ça qu'il l'a foutu dehors. D'un coup elle eu envie de pleurer la blonde, mais elle ferma les yeux puis se leva. Elle prit le pull du blond et lui jeta avant de croiser les bras.

    - Habille toi, on va au cinéma. décréta Johanne.

    Oui, ils allaient sécher les cours aujourd'hui, mais Johanne avait pas envie de trop penser à de mauvaises choses, puis Jack semblait broyer du noir, alors Jojo avait une solution miracle : Le cinéma. Ça leur ferait un bien fou tout de même d'aller se voir un film et le temps de presque deux heures ne plus penser à rien, de juste regarder un film. Qu'il soit bien ou nul qu'importe, ils avaient besoin de prendre l'air et de souffler, puis surtout elle voulait amener Jack loin de tous ces idiots qui se permettaient de le juger sans le connaître, car malgré tout, Johanne elle l'aimait beaucoup Jack, alors elle allait pas le laisser tout triste comme ça. Puis surtout, elle ne voulait plus penser à son père pour le moment car sinon elle allait se mettre à pleurer, et elle voulait pas qu'on la voit triste. Elle pleurerait ce soir quand elle sera toute seule dans son lit.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   

Revenir en haut Aller en bas
 
The past is past, if only... ft. Johanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The past never dies - Wendy & Elliot ♥
» [Super Nintendo] ZELDA: A link to the past
» Blast From the Past!
» Votre avis sur A Link To The Past + Four Swords
» Un superbe Vidéo Tales of the Past 1, 2 & 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: iota mu gamma-
Sauter vers: