AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 The past is past, if only... ft. Johanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Mer 8 Fév - 23:04

Cela faisait longtemps que Jack n’avait pas senti de la douceur et de la tendresse. Johanne était la première à lui toucher la main malgré sa psychométrie. Bon là c’est lui qui avait retiré sa main, car son pouvoir s’était déclenché. Il remit donc ses gants avant d’essayer de comprendre la vision qu’il avait eue. Au vu de la réaction de son amie, il se dit que son pouvoir avait encore fait des siennes. Parfois Jack en avait un peu marre de ses pouvoirs. Enfin c’était plutôt les trois quarts du temps, car il ne trouvait aucun point positif à la psychométrie et la pyrokinésie, mis à part peut-être vous réchauffer quand vous avez froid. Ils n’apportaient que le malheur. A cause d’eux, il n’avait plus de parents et tout le monde le rejetait.

- Je l’ai vu mettre quelqu’un dehors et toi tu étais triste.

D’un coup il se rendit compte que ce n’était pas la meilleure chose à dire. Même s’il avait envie de savoir ce que signifiait sa vision, il était en train d’empirer les choses. Il regarda son amie d’un air un peu triste.

- Désolé… Je voulais pas… Je…

Le blondinet baissa les yeux, il n’osait pas regarder la demoiselle. Il cachait ses mains. Soudain Jack reçut quelque chose en pleine poire. C’était son pull. Obéissant à son amie il remit son pull et mit quelques affaires dans son sac en bandoulière. Les deux étudiants quittèrent le campus direction le cinéma.

- Tu veux voir quoi comme film ? Je suis pas sûr qu’il y ait un Disney à l’affiche.

Jack n’était pas difficile tant que ce n’était pas un film d’horreur. Il laissait choisir Johanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Sam 11 Fév - 19:54

    La petite blonde avait bien entendu, Jack, quand il avait dit ce qu'il avait " vu". Mais elle l'avait ignoré. Ce n'était pas dans un but méchant, loin de là, et non, elle n'avait toujours pas peur de lui. C'est qu'elle parle très rarement de sa famille. Elle n'aime juste pas y parler, ni même y penser. Ca fais bien trop mal, et la petite blonde pleure pour rien, alors autant éviter de la faire pleurer là, ça serait pas mal. C'est donc tout naturellement qu'elle c'était dit, que sortir lui ferait du bien, à Jack également et comme ils sont amis, ensemble c'est beaucoup mieux. Et tous les deux aiment le cinéma, autant en profiter et se faire plaisir non ? Tant pis pour les cours de l'après midi.

    Ils avançaient donc tranquillement vers le centre ville, Johanne remettant bien son écharper et souriant doucement, essayant de ne plus penser à sa famille, même si c'était dur de se sortir ça de sa tête. Peut être avait elle tout simplement besoin d'en parler ? Jojo n'en parle jamais, peut être serait-ce l'occasion ? Non, elle ne voulait pas embêter son ami avec ça, le pauvre voudrais surement pas entendre ses états d'âme. Alors elle marchait tranquillement à côté de lui, un peu silencieuse avant de hausser les épaules à ses paroles.

    - Tu aime les vieux films ? demanda Jojo en souriant. En noir et blanc, voir muet !? Je connais un petit cinéma de quartier parfait pour ça.

    Car Jojo avait bien l'intention de l'amener allez voir un film du genre le Jack, un Chaplin plus précisément. Elle le regarda sans cesser de sourire avant de manquer de se prendre un poteau, mais elle en ria plus qu'autre chose. Fallait vraiment qu'elle fasse plus attention, mais toutes ses pensées s'embrouillaient, et elle était tellement contente de passer du temps avec Jack, que la blonde prêtait plus vraiment attention au reste, comme bien souvent en réalité. La petite blonde le guida alors dans les rues, essayant de se souvenir où était le cinéma qu'elle voulait, mais bon, Johanne c'est Johanne, et le sens d'orientation c'est vraiment pas ça quand même. Elle se stoppa alors dans une petite rue et posa ses mains sur ses hanches, faisant une petite moue elle regarda autour d'elle pour essayer de se repérer, mais elle n'avait pas vraiment la moindre idée de où ils étaient. Mais pourtant elle avait été persuadé que c'était dans cette direction. Jo' soupira alors doucement et regarda Jack désolée.

    - C'est pas par là... murmura la petite blonde.

    Elle passa une main dans ses cheveux avant de se remettre à avancer, sans même trop savoir où elle allait, mais elle aimait ça. Peut être que Jack moins ? Mais c'est un peu comme s'ils partaient à l'aventure, découvraient de nouvelles rues que Jo ne connaissait pas, et naturellement curieuse, bien que trouillarde, elle aimait bien se perdre.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 19 Fév - 0:08

Décidément ce n’était pas sa journée. La douleur de ses côtes cassées qui se réveillaient. Puis Johanne débarquant dans sa chambre en catastrophe suite aux rumeurs qui circulaient sur lui. Et maintenant sa psychométrie venait de plomber encore plus l’ambiance. Voilà pourquoi Jack voulait être normal. Il en avait marre de blesser les gens à cause de ses pouvoirs. Le blondinet remarqua l’ignorance de son amie face à sa vision et ses excuses. Elle n’avait pas suffisamment confiance en lui pour se confier. Ce n’était pas grave, il avait l’habitude. Tout le monde se fichait de ce qu’il ressentait, sa douleur, sa tristesse. Son cœur se serrait davantage et lui faisait de plus en plus mal. La douceur, la tendresse, le fait d’être réconforté quand on n’est pas bien, il ne savait plus ce que c’était depuis ses 18 ans.

Comme elle lui avait demandé, il se rhabilla et prit ses affaires pour aller au cinéma. Avant de sortir de l’institut il lui demanda quel film elle voulait voir parce qu’il n’était pas sûr qu’il y ait un Disney encore à l’affiche. Elle lui répondit qu’elle comptait l’emmener voir un vieux film en noir et blanc, dans le genre des premiers films réalisés. Jack n’avait jamais vu de film de ce style donc il ne savait pas s’il aimait. Même si avec sa mère ils aimaient beaucoup se visionner de bons films, ce n’était pas le genre de film dont sa génitrice raffolait.

- Si tu veux, répondit-il en hochant la tête.

A vrai dire, il se fichait un peu de tout ça. La seule chose qui comptait pour lui était que Johanne retrouve sa bonne humeur et son sourire. Donc si ce genre de film l’aidait à aller mieux alors ça ne lui posait aucun problème. Le jeune homme savait pertinemment qu’en ce qui le concernait, aller au cinéma ne changerait rien. Le mal qu’il avait fait à son amie ainsi que la douleur était bien trop présente en lui. Il la suivait comme un mouton sans dire un mot. D’un coup elle s’arrêta lui signalant que ce n’était pas ici. En gros ils étaient perdus et elle ne se rappelait pas où était le cinéma en question. Jack se contenta d’hocher la tête et de continuer de la suivre. Il se demandait comment elle faisait pour faire comme si de rien n’était. Alors qu’il savait pertinemment qu’il l’avait blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 19 Fév - 16:21

    Clairement, Johanne voyait bien que Jack était loin, très loin d'être en forme. Il semblait même totalement dans ses pensées, et il était bien différent de d'habitude, il semblait tout triste. Est ce que c'était à cause d'elle ? L'avait elle blessé ? Elle n'en savait trop rien et était perdue. Elle aimait pas du tout cette situation, et elle commençait à perdre quelque peu ses moyens. C'était surement de sa faute, c'est ce qu'elle se répétait en boucle. Bah oui, elle avait voulut jouer les courageuse en prenant sa main, mais ça c'était retourné contre elle. Elle n'avait pas eu peur de Jack, oh ça non, comment pouvait elle avoir peur de quelqu'un d'aussi adorable que lui ? Mais elle avait eu mal en fait. Mal d'entendre quelqu'un parler de ses souvenirs les plus cachés. Car si il y a bien un truc qu'elle ne fait jamais Jojo, c'est de parler de son passé.

    En même temps, il y avait bien plus à plaindre qu'elle. Elle c'était juste fait viré de chez elle, tout comme sa cousine. Rien de véritablement grave en soit. Alors elle pouvait s'en estimer heureuse la blonde, mais ça lui faisait mal de penser à sa famille. Alors elle voulait juste éviter d'en parler pour pas avoir mal et pas pleurer comme une enfant, mais voilà que cette situation et cette légère tension palpable la rendait encore plus mal, si bien qu'elle avait les larmes aux yeux. Néanmoins, Jojo était têtue, et elle voulait vraiment passer du bon temps avec son ami, alors elle le prit doucement par le bras en continuant à avancer avec lui, ignorant royalement ses larmes au bords de ses petits yeux clairs.

    - Tu m'en veux ? questionna la blonde dans un murmure.

    Elle avançait toujours en regardant autour d'elle, espérant enfin le trouver ce petit cinéma de quartier. Pourquoi diable les rues se ressemblaient toutes ? Ou alors c'est elle qui n'a aucun sens de l'orientation. Et c'est plus probable que ça soit en fait. C'est même carrément ça. Les voilà carrément perdue, et Johanne qui s'obstinait à vouloir trouver ce cinéma. Mais elle avait l'impression de tourner en rond et elle commença à se maudire intérieurement, essayant de rien laisser paraître. La petite blonde se sentait totalement minable, elle voulait remonter le moral de Jack mais au lieu de ça elle les perdaient dans la ville. Minable et pathétique. Elle se stoppa alors après un moment et le lâcha, baissant la tête en faisant une petite moue désolée.

    - Je ne sais même pas où je vais...

    Elle passa une main dans ses cheveux, sur le point de pleurer avant de regarder Jack tristement.

    - Je suis désolée. souffla la petite blonde. Je voulais te remonter le moral, mais je gâche toujours tout. J'suis vraiment pas douée avec les autres.

    Elle aurait juste du ne pas sortir de sa chambre aujourd'hui car elle voyait bien qu'au lieu d'aider son ami, elle l'enfonçait plus en plus. Et là elle avait juste envie de se cacher, ce qu'elle fit plus ou moins en court instant en cachant son visage dans ses mains, les larmes coulants malgré elle. La petite tête blonde soupira avant de regarder autour d'eux, complètement perdue.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 19 Fév - 20:13

Jack était perdu dans ses pensées tandis qu’il suivait Johanne comme un mouton. Il ne savait pas vraiment où il allait. Enfin si, il savait qu’ils allaient voir un vieux film en noir et blanc et qu’ils cherchaient le cinéma. Mais c’était qu’il ne regardait pas vraiment où il mettait les pieds. Il avait de la chance de ne pas être rentré dans un poteau. En fait physiquement le blondinet était là, mais mentalement il était ailleurs, repensant à sa vision et la réaction de son amie par rapport à celle-ci ainsi que son passé. Autrement dit dans son esprit c’était le gros bordel. Tous ces souvenirs, cette tristesse, cette douleur lui empoisonnaient le cerveau. Soudain la blondinette lui attrapa le bras. Le jeune homme revint à la réalité, surpris. Il remarqua alors les larmes perlées au coin des yeux de la demoiselle. Elle pleurait ? A cause de lui ? Son pouvoir avait vraiment merdé bien comme il faut. Quand il disait qu’il en avait marre de ses pouvoirs qui ne provoquaient que des malheurs.

- Non je t’en veux pas du tout ! la rassura-t-il.

Ce n’était pas à Johanne qu’il en voulait, c’était à lui-même. Il s’en voulait d’être aussi débile pour croire qu’il pouvait avoir une relation amicale normale. Même ça ce n’était pas possible pour lui. Le problème était toujours le même : ses pouvoirs et lui. Certes il ne savait pas s’y prendre dans les relations, ne serait-ce qu’amicale, parce qu’il n’en avait jamais eu. Depuis ses 6 ans il n’avait jamais eu d’amis à cause de son passé. Un coup c’était l’enfant battu qu’on rejetait et la fois d’après c’était le mutant pyromane et voyeur. Alors l’arrivée de la blondinette dans sa vie avait été une douce lueur d’espoir. Visiblement c’était trop beau pour être vrai.

Un moment de marche plus tard elle s’arrêta. Jack l’observa. Puis elle lui lâcha le bras. Elle allait l’abandonner ? Aucun mot ne réussit à franchir la barrière de ses lèvres lorsqu’elle le regarda tristement. Les paroles de son amie le surprirent. Ses pleurs lui firent un choc. Le blondinet savait pertinemment que Johanne pleurait derrière ses mains. Son cœur lui faisait atrocement mal. Vérifiant que ses gants étaient bien mis, il tira sur les manches de son pull pour les faire arriver jusqu’au bout des doigts. Jack serra son amie dans ses bras, une main – bien emmitouflé pour éviter les catastrophes – venant se poser dans la longue chevelure blonde.

- Pardon. C’est ma faute, excuse-moi. J’aurais pas dû, je suis désolé. Je le ferais plus, je te le promets.

Une larme coula le long de sa joue. Il était allé beaucoup trop loin. Comment pouvait-elle continuer à être ami avec lui alors qu’il venait de la blesser au point de la faire pleurer ? C’était tout bonnement impossible. A partir de demain il s’apprêtait à faire quelque chose qui lui briserait sûrement le cœur. Il remercierait sa psychométrie pour avoir brisé leur amitié. Elle voulait voir un vieux film alors ils allaient trouver ce cinéma. Cela lui permettrait de profiter une dernière fois. Il fallait qu’il redevienne le Jack que Johanne aimait bien jusqu’au retour à Westchester. Tout doucement il lâcha son amie. Il alla demander son chemin à un passant, qui lui indiqua le petit cinéma en question. Les deux blonds entrèrent dans le cinéma. Le pyromane acheta deux billets. Ensuite ils allèrent dans la salle, s’installèrent et regardèrent le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 707
≡ points : 1104
≡ crédits : myszkaminnie
≡ amoureusement : Le néant
≡ métier : Etudiante en littérature
≡ pouvoir(s) : Johanne peut voir l'avenir et faire des champs de force. Mais douée comme elle est vaut mieux qu'elle se contente de lire des bouquins dans sa chambre.
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Ven 24 Fév - 16:33

    Johanne comprenait mieux maintenant pourquoi elle avait pas eu beaucoup d'ami avant l'institut, et encore, même maintenant, de vrais amis, elle n'en avait pas des masses. Mais comme on dit, c'est pas le nombre qui compte. Cependant, Johanne était surement trop Johanne pour pouvoir avoir des amis. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Bah oui, elle était trop bizarre avec ses vêtements multicolores et ses cheveux toujours en pagailles. Puis sans parler de sa tendance à se casser la figure, se perdre ou bien encore être trop dans la lune pour discuter intelligemment avec quelqu'un. Alors peut être qu'il en avait tout simplement marre d'elle ? C'était quand même possible.

    Mais quand elle le sentit la prendre dans ses bras elle ouvrit de grands yeux, assez surprise de son geste. Elle resta quelques secondes idiotes avant de passer ses bras autour de lui pour le serre aussi fort qu'elle pu, un léger sourire sur ses lèvres alors qu'elle commençait à se calmer petite à petit. Car quoi de mieux qu'un câlin quand on déprime ? Ça et le chocolat résoudrait tout les problèmes c'est certain. Du moins, ça redonne toujours le sourire à la petite blonde ça c'est une certitude.

    - Tu n'as rien fais Jack, ne t'excuse pas pour rien. Murmura la petite poupée.

    Mais le câlin prit fin et à son grand regret elle dû le lâcher. Elle le regarda ensuite alors qu'il s'éloigna et demanda leur chemin. Jo elle, elle était trop idiote pour y penser à ça. Mais qu'importe, bien vite ils arrivèrent tout de même à trouver le petit cinéma et ils arrivèrent pile poil à temps pour une séance de La ruée vers l'or. Certainement l'un des films favoris de la petite blonde qui prit place dans la salle à côté de son ami avec un immense sourire aux lèvres, parce qu'elle l'avait clairement retrouvé son sourire.

    Pendant le film, la blonde posa sa tête sur l'épaule de Jack en riant à chacun des gags aussi ridicules soient-ils du personnage de Charlot. Elle adorait ce personnage aussi attachant qu'énervant par moment, puis il y a pas à dire, Charlie Chaplin était vraiment un grand homme que la petite tête blonde admire vraiment. A la fin du film, elle se détacha de son ami et s'étira en souriant grandement avant de tourner son visage vers lui sans perdre son sourire, satisfaite de cette séance.

    - C'était génial non ? Questionna la petite blonde. J'adore la scène où il chante. C'est une scène tellement mythique du cinéma ! On reviendra voir un film toi et moi ?

    Parce que bon, elle, malgré son désespoir et sa tristesse de ne pas trouver le cinéma et de ne pas réussir à rendre le sourire de Jack, elle c'était à présent éclatait et se demandait s'il en était de même pour le blonde. Et si ce n'était pas le cas, alors elle lui payera un chocolat chaud. Bah oui, elle n'allait pas laisser tomber quand même, c'était mal la connaître la Johanne. Elle se leva alors en remettant son manteau et son écharpe avant de se diriger vers la sortie avec Jack, après à continuer leur balade si jamais il n'était toujours pas de bonne humeur.

_________________
So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past.
I was within and without, simultaneously enchanted and repelled by the inexhaustible variety of life. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
avatar
MEMBRE ≡ THE LONELY WOLF
≡ date d'inscription : 04/01/2017
≡ messages : 138
≡ points : 386
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Avengedinchains
≡ comptes : Zoe, Tinkerbell
≡ amoureusement : Célibataire
≡ métier : Etudiant en art
≡ pouvoir(s) : Pyrokinésie et psychométrie
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   Dim 12 Mar - 19:45

Le blondinet n’avait pas supporté de voir sa meilleure amie dans cet état. Alors il l’avait pris dans ses bras pour essayer de la réconforter en s’excusant. Puisqu’après tout, c’était à cause de lui si elle n’avait pas le moral et qu’elle était triste. Bien sûr il avait pris toutes les précautions pour ne pas encore déclencher sa psychométrie. Ses yeux s’ouvrirent en grand lorsqu’il sentit les bras de la demoiselle le serrer. Il n’avait jamais eu de câlin depuis le décès de sa mère. Ça faisait du bien. Même si ce serait son premier et dernier câlin avec la blondinette, ce que confirmèrent les paroles de Johanne. Lui non, mais son pouvoir oui. Alors c’était mieux comme ça.

Quitte à ce que ce soit la dernière fois il voulait tout faire pour faire plaisir à la charmante blonde qu’était sa meilleure amie. Donc il alla demander le chemin pour le cinéma de quartier qu’ils cherchaient depuis des heures. Arrivée à destination, Jack acheta deux tickets puis ils s’installèrent dans la salle, juste à temps pour le début du film. Regardant le film le blondinet sentit la tête de Johanne se poser sur son épaule. Surpris, il lui lança un coup d’œil discret. Cela lui déchirait d’avance le cœur de faire ce qu’il s’apprêtait à faire. Mais c’était la meilleure solution. Il décida de ne plus y penser pour le moment et de se concentrer sur le film. A la fin il observa son amie s’étirer en souriant puis fit de même.

- Oui c’était cool ! C’est vrai qu’elle est bien cette scène.

Il n’eut pas le temps de finir sa réponse qu’il fut légèrement bousculé par un couple qui voulait sortir de la rangée. Il se plaqua contre le fauteuil pour laisser passer les personnes. Ensuite il remit son manteau et son écharpe. Le jeune homme suivit la demoiselle en direction de la sortie.

- Un petit chocolat, ça te dit ? demanda-t-il avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsxmonsters.forumactif.com/t68-jack-collins-fire-is-not http://godsxmonsters.forumactif.com/t70-jack-collins-don-t-play-with-fire
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The past is past, if only... ft. Johanne   

Revenir en haut Aller en bas
 
The past is past, if only... ft. Johanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The past never dies - Wendy & Elliot ♥
» [Super Nintendo] ZELDA: A link to the past
» Blast From the Past!
» Votre avis sur A Link To The Past + Four Swords
» Un superbe Vidéo Tales of the Past 1, 2 & 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: iota mu gamma-
Sauter vers: